© 2016 Chron'open
Saison 2012
Pour la première fois depuis 2003, quatre champions se partagent les quatre levées majeures. Le phénomène "Big Four" est ainsi porté à son apogée, ne laissant aux autres joueurs du circuit que quelques miettes.


 

Novak Djokovic, auteur d'un petit Chelem en 2011 poursuit son ascension dans la gloire. Il remporte l'Open d'Australie pour la troisième fois, en venant à bout de Nadal dans ce qui devient la plus longue finale de l'histoire des Grands Chelems.




Rafael Nadal remporte les Internationaux de France pour la septième fois en huit éditions, et établit donc un record. Mais cette fois, Federer cale dès les demi-finales face à Djokovic, finaliste pour la première fois à Roland-Garros après avoir sauvé quatre balles de match contre Tsonga.




Roger Federer frappe un grand coup en remportant Wimbledon, alors qu'on le disait sur le déclin. Murray chouchou du public londonien, ne peut contenir ses larmes lors de la remise des trophées. Il perd sa quatrième finale majeure, courant toujours après son premier titre en Grand Chelem.




Après avoir échoué lors de ses quatre premières tentatives, Andy Murray parvient enfin à triompher dans une finale de Grand Chelem, et c'est l'US Open qui s'offre à lui. Djokovic perd quant à lui sa troisième finale à New York pour une seule victoire.




La Tchéquie remporte la coupe Davis pour la première fois depuis la naissance de cet Etat en 1993. Tomas Berdych et Radek Stepanek sont venus à bout de l'Espagne emmenée par David Ferrer.




Andy Murray saisit formidablement l'occasion qui lui fut donnée de prendre sa revanche sur Federer, qui l'avait battu dans le jardin de Wimbledon quatre semaines plus tôt. En lui donnant une fessée dans ce "Wimbledon bis", l'Ecossais est devenu champion olympique.




N°1 à l'ATP en 2012 : Roger Federer reprend le flambeau à Ðjokovic le 9 juillet. Il dépasse Sampras au nombre de semaines passées en carrière à la place de n°1 mondial avec 302 semaines, avant de céder de nouveau le leadership à Novak Djokovic le 4 novembre.

  1. 1 Ðjokovic : 12920
  2. 2 Federer : 10265
  3. 3 Murray : 8000
  4. 4 Nadal : 6795
  5. 5 Ferrer : 6430
  6. 6 Berdych : 4605
  7. 7 Del Potro : 4480
  8. 8 Tsonga : 3490
  9. 9 Tipsarevic : 2990
  10. 10 Gasquet : 2515
  11.      Almagro : 2515
  12. 12 Monaco : 2430
  13. 13 Raonic : 2380
  14. 14 Isner : 2215
  15. 15 Cilic : 2210
  16. 16 Simon : 2165
  17. 17 Wawrinka : 1900
  18. 18 Dolgopolov : 1855
  19. 19 Nishikori : 1830
  20. 20 Kohlschreiber : 1770



 

N°1 au classement Chron'open 2012 : Novak Djokovic (voir les conditions)


Champion du monde juniors : Filip Peliwo


ATP Awards
Joueur de l'année : Novak Ðjokovic
Révélation de l'année : Martin Klizan
Meilleure progression : Marinko Matosevic
Come back de l'année : Tommy Haas
Prix "Stefan Edberg" de la sportivité : Roger Federer
Prix "Arthur Ashe" de l'humanitaire : Novak Djokovic
Joueur préféré des fans : Roger Federer



 

  • Grands Chelems
Open d'Australie Roland Garros Wimbledon US Open


 


 

  • ATP World Tour Masters 1000
Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome

Toronto Cincinnati Shanghai Bercy

Jeux Olympiques Masters


 



 

  • ATP 500 Series
Rotterdam Memphis Acapulco Dubai Barcelone

Hambourg Washington Pékin Tokyo Bâle

Valence

 

 



  • ATP 250 Series
Brisbane Chennai Doha Auckland Sydney

Montpellier Vina Del Mar Zagreb Sao Paulo San Jose

Buenos Aires Marseille Delray Beach Casablanca Houston

Bucarest Estoril Munich Belgrade Nice

Queen's Halle Eastbourne Rosmalen Newport

Bastad Stuttgart Umag Atlanta Gstaad

Los Angeles Kitzbühel Winston Salem Metz St-Petersbourg

Bangkok Kuala Lumpur Moscou Stockholm Vienne