© 2017 Chron'open
Saison 2001

 

André Agassi  s'établit comme son propre successeur à Melbourne, pour la première levée du Grand Chelem du millénaire naissant. Pour la première fois dans l'ère Open, un Français se hisse en finale : Arnaud Clément, qui a terrassé Rusedski, Kafelnikov et Grosjean.

 

Guga réalise lui aussi un doublé, à Roland-Garros puisqu'il conserve son titre chèrement acquis l'année précédente. Le monde a basculé dans le troisième millénaire, mais Gustavo Kuerten entame ce siècle à Paris comme il avait fini le précédent, en vainqueur ! Cette fois, c'est Alex Corretja qui sera son adversaire en finale.  Notons la belle victoire de Sébastien Grosjean sur André Agassi en quarts.



Le tournoi de Wimbledon est un tournant dans l'histoire du tennis. En huitièmes, Pete Sampras bute sur la révélation de la quinzaine, le Suisse Roger Federer. Rétrospectivement, ce match figure comme une passation de pouvoir entre l'homme des années 90 et celui des années 2000. Sampras out, Federer sera néanmoins stoppé dès le tour suivant par le Britannique Tim Henman. En bout de course, c'est le Croate Goran Ivanisevic, qui jouait là sa quatrième finale à Londres (défait à chaque fois en 1992, 1994 et 1998) qui s'impose brillamment aux dépens d'un autre habitué des finales, l'Australien Patrick Rafter.




Enfin, l'Open des Etats-Unis offre son premier titre à l'autre Australien du moment, Lleyton Hewitt. Pour arriver à ses fins, Hewitt se défait de Tommy Haas, Andy Roddick, Kafelnikov et enfin le maître, Pete Sampras, qui ne sera que l'ombre de lui-même dans cette finale. Sampras avait battu Agassi en quarts de finale en quatre sets et autant de tie-breaks.

 

L'équipe de France gagne la coupe Davis en Australie. Rafter et Hewitt ont craqué face à l'enthousiasme de la bande à Forget. Après 1991 et 1996, au rythme d'un saladier d'argent remporté tous les cinq ans depuis la victoire du signe indien (le trophée se refusait aux Tricolores depuis près de 60 ans, avant que Noah ne prenne en main les destinées du club France), les Français ont trouvé une cadence intéressante dans cette compétition !



N°1 à l'ATP en 2001 : Kuerten jusqu'au 29 janvier, puis Safin jusqu'au 26 février, puis de nouveau Kuerten jusqu'au 2 avril, puis encore Safin jusqu'au 22 avril, puis encore Kuerten jusqu'au 19 novembre. mais c'est Lleyton Hewitt qui finit 2001 en tête du classement.

  1. 1. Hewitt 4365
  2. 2. Kuerten 3855
  3. 3. Agassi 3520
  4. 4. Kafelnikov 3090
  5. 5. Ferrero 3040
  6. 6. Grosjean 2790
  7. 7. Rafter 2785
  8. 8. Haas 2285
  9. 9. Henman 2100
  10. 10. Sampras 1940
  11. 11. Safin 1920
  12. 12. Ivaniševic 1761
  13. 13. Federer 1745
  14. 14. Roddick 1573
  15. 15. Cañas 1572
  16. 16. Corretja 1525
  17. 17. Clément 1475
  18. 18. T. Johansson 1375
  19. 19. Moyá 1310
  20. 20. Portas 1220


N°1 au classement Chron'open 2001 : Gustavo Kuerten (voir les conditions)


Champion du monde juniors :  Gilles Müller 



ATP Awards
Joueur de l'année : Lleyton Hewitt
Révélation de l'année : Andy Roddick
Meilleure progression : Goran Ivanisevic 
Come back de l'année :  Guillermo Cañas
Prix "Stefan Edberg" de la sportivité : Patrick Rafter
Prix "Arthur Ashe" de l'humanitaire :  Andre Agassi  
Joueur préféré des fans : Marat Safin




 

  • Grands Chelems

Oz Open

Roland Garros

Wimbledon

US Open



 

  • ATP Masters Series

Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg

Montréal

Cincinnati

Stuttgart

Bercy

Masters






  • ATP International Series Gold

Rotterdam Memphis Acapulco Dubai Barcelone


Kitzbühel

Indianapolis

Washington

Tokyo

Vienne




  • ATP International Series

Adélaïde Chennai Doha Auckland Sydney

Bogota Milan Copenhague Marseille Vina del Mar

Buenos Aires San Jose Delray Beach Scottsdale Casablanca

Estoril Atlanta Houston Majorque Munich

Sankt Pölten Halle Queen's Nottingham Rosmalen

Bastad Gstaad Newport Amersfoort Stuttgart

Umag Los Angeles Sopot Long Island Bucarest

Costa do Sauipe Tachkent Shanghai Hong Kong Palerme

Moscou

Lyon

Bâle

Saint-Petersbourg

Stockholm