© 2017 Chron'open
Wimbledon 2001
 - du 25 juin au 9 juillet 2001 -

 
tournée préparatoire
Halle Queen's Nottingham 's-Hertogenbosch
 
 
 
 
Absents : Kuerten, Krajicek, Philippoussis
 
Pete Sampras va tenter d'aller chercher un cinquième sacre consécutif, ce que seul Borg a fait par le passé. Mais la concurrence s'est encore ravivée, notamment avec le retour en forme de son compatriote Andre Agassi, ainsi que la montée en puissance des jeunes prodiges Marat Safin, Thomas Johansson et surtout Lleyton Hewitt. Côté français, on comptera sur Clément et surtout Sébastien Grosjean, qui a semble-t-il trouvé de la régularité dans les Grands Chelems (demi-finaliste cette année à Melbourne et à Paris). 




Têtes de série (TS)
1 Pete Sampras 5 Lleyton Hewitt 9 Sébastien Grosjean 13 Arnaud Clément
2 Andre Agassi 6 Tim Henman 10 Thomas Enqvist 14 Wayne Ferreira
3 Patrick Rafter 7  Yevgeny Kafelnikov 11 Thomas Johansson 15 Roger Federer
4 Marat Safin 8 Juan Carlos Ferrero 12 Jan-Michael Gambill 16 Vladimir Voltchkov
17 Tommy Haas 21 Carlos Moya 25 Albert Portas 29 Guillermo Coria
18 Magnus Norman 22 Dominik Hrbaty 26 Sjeng Schalken 30 Nicolas Lapentti
19 Nicolas Kiefer 23 Todd Martin 27 Hicham Arazi 31 Alberto Martin
20 Fabrice Santoro 24 Nicolas Escudé 28 Franco Squillari 32 Gaston Gaudio
      33 Jonas Björkman
      34 Harel Levy




 
 
 
 
 

premier tour
 
R.A.S.


deuxième tour

Pete Sampras n'est pas à la fête. Dès le deuxième tour, le modeste Britanniqiue Barry Cowan, invité des organisateurs, donne du fil à retordre au tenant du titre, qui s'impose de justesse 6/3 6/2 6/7 4/6 6/3.

    
 
 
 
On attendait beaucoup du Suédois Thomas Johansson, qui reste sur deux titres sur gazon à l'aube de la grosse échéance londonienne. Mais il est cueilli par un gros serveur répondant au nom d'Andy Roddick, qui s'était fait remarquer il y a quelques semaines en éliminant Michael Chang à Roland Garros. Le teenager américain s'impose 7/6 6/1 4/6 7/6.
 
    
 


Duel au couteau entre Xavier Malisse et Roger Federer. Le Suisse finit par prendre le meilleur sur le Belge : 6/3 7/6 3/6 4/6 6/3.
 
    




Grosse frayeur pour Lleyton Hewitt, le n°5 mondial, qui a toutes les peines du monde à dominer le 143ème, l'Américain Taylor Dent : 1/6 7/5 6/3 6/7 6/3.





Le Français Cédric Pioline rate le coche face à Stolianov le Russe, notamment en laissant passer deux balles de match : 3/6 6/7 6/4 6/3 12/10.





Juan Carlos Ferrero est accroché par l'Australien Jason Stoltenberg : 7/6 4/6 6/3 6/7 6/3.

    
 
 

Résultats :

Sampras bat Cowan 6/3 6/2 6/7 4/6 6/3
Sargsian bat Robredo 6/2 6/4 3/6 6/1
Björkman bat Chang 7/6 7/6 6/3
Federer bat Malisse 6/3 7/5 3/6 4/6 6/3

Larsson bat Woodruff 6/4 6/4 6/2
T. Martin bat Novak 6/7 2/6 6/4 6/4 6/4
Schalken bat B. Bryan 6/4 3/6 6/3 6/4
Henman bat M. Lee 6/2 6/3 6/4

Safin bat Nestor 7/6 3/6 1/2 ab.
Prinosil bat Sanguinetti 6/3 4/6 6/4 4/6 6/0
Sluiter bat Woodbridge 6/4 7/6 2/6 6/3
Clément bat Puentes 6/3 6/3 6/4

Roddick bat T. Johansson 7/6 6/1 4/6 7/6
Ivanisevic bat Moya 6/7 6/3 6/4 6/4
Rusedski bat B. Black 6/1 6/3 6/4
Ferrero bat Stoltenberg 7/6 4/6 6/3 6/7 6/3
Kafelnikov bat Parmar 6/7 6/3 6/3 6/1
Cañas bat Carlsen 7/5 4/6 6/7 7/6 6/4
W. Black bat Mantilla 6/1 6/2 7/6
Enqvist bat Huet 6/2 7/6 6/1

Youzhny bat Dupuis 7/6 6/3 6/2
Santoro bat Mirnyi 7/6 6/1 6/4
Arazi bat O. Rochus 7/6 7/6 7/6
Rafter bat Dosedel 7/5 4/6 6/4 6/1

L. Hewitt bat T. Dent 1/6 7/5 6/3 6/7 6/3
El Aynaoui bat Vinciguerra 6/1 6/4 7/6
Escudé bat Paes 6/3 6/4 6/2
Grosjean bat Schüttler 7/5 6/2 7/6

Stoliarov bat Pioline 3/6 6/7 6/4 6/3 12/10
Kiefer bat Pless 7/6 6/2 6/4
Massu bat Meligeni 6/4 2/6 7/6 6/7 6/3
Agassi bat Delgado 6/2 6/4 6/3


troisième tour

Nicolas Escudé a fait un beau tournoi, battant notamment Sébastien Grosjean au troisième tour. 5/7 6/4 6/3 6/4. Il est le deuxième Français à avoir pu se qualifier pour les huitièmes, après Arnaud Clément.

    
 


 

Juan Carlos Ferrero s'incline nettement devant les offensives de Greg Rusedski : 6/1 6/4 6/4.






Résultats :

Sampras bat Sargsian 6/4 6/4 7/5
Federer bat Björkman 7/6 6/3 7/6
T. Martin bat Larsson 4/6 6/0 6/3 7/5
Henman bat Schalken 5/7 6/3 6/4 6/2

Safin bat Prinosil 7/6 6/3 5/7 1/6 6/3
Clément bat Sluiter 6/7 7/6 6/4 6/4
Ivanisevic bat Roddick 7/6 7/5 3/6 6/3
Rusedski bat Ferrero 6/1 6/4 6/4

Cañas bat Kafelnikov 3/6 6/1 6/3 7/6
Enqvist bat W. Black 6/1 6/4 6/2
Youzhny bat Santoro 7/5 6/0 2/0 ab.
Rafter bat Arazi 7/6 6/4 7/5

L. Hewitt bat El Aynaoui 7/5 5/7 6/4 7/6
Escudé bat Grosjean 5/4 6/4 6/3 6/4
Kiefer bat Stoliarov 7/6 6/4 6/7 6/3
Agassi bat Massu 6/3 6/1 6/1


huitièmes

Sensation le 2 juillet : dans son huitième de finale, le roi Pete s'incline après 31 victoires consécutives à Wimbledon. C'est la première fois qu'il perd un match en cinq sets ici. Son bourreau ? un jeune prodige de 19 ans répondant au nom de Roger Federer : 7/6 5/7 6/4 6/7 7/5. Sampras n'avait plus perdu à Londres depuis le 4 juillet 1996.
 
    

    

    



Escudé parvient à prendre le meilleur sur un des favoris du tournoi, Lleyton Hewitt, qui restait sur 13 victoires consécutives après ses titres au Queen's puis à Bois-le-Duc : 4/6 6/4 6/3 4/6 6/4.

    
 
 

Résultats :

Federer bat Sampras 7/6 5/7 6/4 6/7 7/5
Henman bat T. Martin 6/7 7/6 4/6 6/3 6/2
Safin bat Clément 6/0 6/3 6/2
Ivanisevic bat Rusedski 7/6 6/4 6/4

Enqvist bat Cañas 6/3 6/3 6/1
Rafter bat Youzhny 2/6 6/3 6/2 7/5
Escudé bat L. Hewitt 4/6 6/4 6/3 4/6 6/4
Agassi bat Kiefer 6/3 7/5 7/5 


quarts

Victime d'une contracture à la cuisse, Nicolas Escudé doit laisser la victoire à Andre Agassi : 6/7 6/3 6/4 6/2.

    

 

Tim Henman poursuit son chemin. Sa victoire sur Roger Federer ravit le Centre Court : 7/5 7/6 2/6 7/6.

    


Ivanisevic sera dans le dernier carré, grâce à sa victoire sur le Russe Marat Safin : 7/6 7/5 3/6 7/6.

    
 


Patrick Rafter, finaliste l'an passé, poursuit lui aussi sa belle aventure londonienne. Il se débarrasse de Thomas Enqvist en trois petits sets : 6/1 6/3 7/6.

   



Résultats
Henman bat Federer 7/5 7/6 2/6 7/6
Ivanisevic bat Safin 7/6 7/5 3/6 7/6
Rafter bat Enqvist 6/1 6/3 7/6
Agassi bat Escudé 6/7 6/1 6/4 6/2   
retour en haut de page


demis

En demi-finale, Ivanisevic affronte le régional de l'étape, Tim Henman. Après Greg Rusedski, c'est donc un deuxième sujet de la Reine que le Croate doit battre. Le match va s'étaler sur trois jours, pour cause de mauvais temps : 7/5 6/7 0/6 7/6 6/3.

     


 


Dans la seconde demi-finale, Agassi a laissé passer sa chance contre Rafter. L'Américain passa à deux points de la finale. Mais il a montré des signes de nervosité qui lui ont joué un bien vilain tour. Il n'y aura donc pas d'Américain en finale, une première depuis 1991.

   



 

Résultats
Ivanisevic bat Henman 7/5 6/7 0/6 7/6 6/3
Rafter bat Agassi 2/6 6/3 3/6 6/2 8/6  


finale
arbitrée par Jorge Dias

Sale temps sur Londres : la pelouse du Central Court est impraticable avec cette pluie qui s'invite à Wimbledon. Les organisateurs n'ont pas le choix : la finale se jouera lundi.

En finale, Ivanisevic décoche 27 aces et vient à bout de l'Australien Patrick Rafter au terme d'un cinquième set qui fut le plus long dans une finale ici : 6/3 3/6 6/3 2/6 9/7. Le Croate devient le premier joueur détenteur d'une wild card à remporter un tournoi du Grand Chelem !



       

Après 3h01 d'une bataille furieuse, l'Australien doit s'incliner dans une ambiance de coupe Davis. Rafter perd donc une deuxième finale consécutive à Wimbledon.

    

   



"Peut-être qu'on va me réveiller et me dire que je n'ai pas gagné Wimbledon". Mais Goran devient le premier gaucher depuis McEnroe en 1984 à s'imposer dans le plus prestigieux des tournois.

    
 
 

Résultats
Ivanisevic bat Rafter 6/3 2/6 6/3 2/6 9/7

 
Autres résultats
 
Dans la finale dames, c'est Venus Williams l'Américaine qui s'impose face à la Belge Justine Henin.