© 2016 Chron'open
Saison 2016


 

Novak Djokovic poursuit sa domination. Il s'impose en Australie pour la sixième fois, et signe ainsi un troisème Grand Chelem d'affilée après Wimbledon et l'US Open. Il domine nettement Federer puis Murray. Il évolue encore nettement au-dessus de tout le monde. Simon sera le seul à le pousser dans ses retranchements, livrant un combat héroïque et en le faisant déjouer comme personne.




En remportant Roland Garros pour la première fois de sa carrière, Novak Djokovic signe surtout un des plus grands exploits de l'ère moderne en réussissant ce qu'on appelle désormais le Djoko Slam : remporter les quatre levées du Grand Chelem à la suite. Détenteur de tous les titres majeurs (y compris le Masters de fin d'année 2015 !), il est le premier dans cette situation depuis Rod Laver en 1969.




Andy Murray remporte très logiquement son deuxième Wimbledon, enchantant ainsi le public londonien. Djokovic a eu une défaillance au troisième tour face à Sam Querrey qui atteindra les quarts de finale. Federer sèche en demi-finale, victime de Milos Raonic.




Stan Wawrinka remporte l'US Open, et comme à Roland l'année précédente, il s'offre le scalp de Djokovic. Il n'a toujours pas perdu la moindre finale en Grand Chelem après trois succès. Une statistique étonnante qui n'est pas sans rappeler celle d'un autre joueur suisse, forfait pour cette édition 2016 ...




Juan Martin del Potro permet à l'Argentine de soulever son premier Saladier d'argent. Après avoir battu Murray en demi-finale, il revient du diable vauvert pour empêcher Cilic de conclure la finale en vainqueur. Encore un bel exploit de Del Potro. Mais n'oublions pas de féliciter Federico Delbonis qui a apporté le point décisif à son pays.




Andy Murray est champion olympique pour la seconde fois ! Il reste au sommet de l'Olympe. Il a su tenir son rang contrairement à Djokovic, éliminé par Del Potro, médaille d'argent. C'est le Nippon Kei NIshikori qui s'adjuge le bronze en prenant le meilleur sur Nadal.



N°1 à l'ATP en 2016 : Novak Djokovic jusqu'au 6 novembre, puis Andy Murray




N°1 au classement Chron'open 2016 : Andy Murray (voir les conditions)


Champion du monde juniors :


ATP Awards
Joueur de l'année : 
Révélation de l'année :
Meilleure progression :
Come back de l'année :
Prix "Stefan Edberg" de la sportivité :
Prix "Arthur Ashe" de l'humanitaire :
Joueur préféré des fans :



 

  • Grands Chelems
Open d'Australie Roland Garros Wimbledon US Open

 


 


  • ATP World Tour Masters 1000
Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome

Toronto Cincinnati Shanghai Bercy

Jeux Olympiques Masters


 



 

  • ATP 500 Series
Rotterdam Rio Acapulco Dubai Barcelone

Halle Queen's Hambourg Tokyo Pékin

Bâle Vienne

 



  • ATP 250 Series
Brisbane Chennai Doha Auckland Sydney

Montpellier Quito Sofia Buenos Aires Memphis

Delray Beach Marseille Sao Paulo Marrakech Houston

Bucarest Estoril Munich Istanbul Nice

Genève Stuttgart Rosmalen Nottingham Newport

Bastad Washington Umag Kitzbühel Gstaad

Atlanta Los Cabos Winston Salem Metz St-Petersbourg

Chengdu Shenzhen Moscou Stockholm Anvers