© 2017 Chron'open
Saison 1993

Becker et surtout Edberg entament en 1993 les années de déclin. C'est la disette pour ces deux anciens champions, même s'il est vrai que cette année-là l'Allemand remporte le saladier d'argent et aura un sursaut d'orgueil en 1996 en remportant un dernier trophée en Australie. 1993 apporte une troisième coupe Davis pour l'Allemagne, donc, après celles de 1988 et 1989. Mais cette saison est aussi celle de l'avènement de l'Espagne parmi les grandes nations du tennis open.

 

Sergi Bruguera l'Espagnol fait sensation en remportant Roland-Garros, réussissant à terrasser le favori de l'épreuve et double tenant du titre : Jim Courier. Bruguera est le premier Espagnol à s'imposer sur la terre battue de Paris depuis Gimeno en 1972.

 

Un Jim Courier qui aura eu le temps de se consoler avec la mainmise sur l'Open d'Australie en janvier, qu'il remporte pour la deuxième année consécutive. Il aime décidément faire les choses en double, puisqu'il avait réalisé la même performance à Paris en 1991 et 1992.

 

1993 marque la première année d'une longue période de domination pour Pete Sampras. A Wimbledon. L'Américain gagnera 6 autres fois ce tournoi par la suite. Pour cette première de l'Américain, c'est son compatriote Courier qui se transporte en finale après avoir éliminé au passage le double lauréat Edberg. Dans le camp français, on notera la belle victoire d'Arnaud Boetsch sur le néo-américain Ivan Lendl. Leconte se fait sortir pour la troisième fois par Becker, après les séances de 1985 et 1986. Sampras a étoffé un beau tableau de chasse pour son premier triomphe à Londres : Agassi et Becker tombent sous ses coups de butoir dans les tours préliminaires.


 

Cette année, Pete Sampras s'impose également dans les Internationaux des Etats-Unis (pour la seconde fois après 1990). Il bat un étonnant Cédric Pioline en finale.

 

Sans Becker pour une fois, l'Allemagne remporte la coupe Davis, grâce à un excellent Michael Stich. En finale, ils s'imposent aisément face à l'Australie

 


N°1 à l'ATP en 1993 : Jim Courier (jusqu'au 12 avril) puis Pete Sampras (jusqu'au 23 août) puis de nouveau Jim Courier (jusqu'au 13 septembre) et enfin Pete Sampras. Courier ne sera plus jamais numéro un mondial.


  1. 1. Sampras
  2. 2. Stich
  3. 3. Courier
  4. 4. Bruguera
  5. 5. Edberg
  6. 6. Medvedev
  7. 7. Ivanisevic
  8. 8. Chang
  9. 9. Muster
  10. 10. Pioline
  11. 11. Becker
  12. 12. Korda
  13. 13. T. Martin
  14. 14. Gustafsson
  15. 15. Krajicek
  16. 16. Rosset
  17. 17. Novacek
  18. 18. Volkov
  19. 19. Lendl
  20. 20 .Boetsch


N°1 au classement Chron'open 1993 : Pete Sampras (voir les conditions)


Champion du monde juniors :  Marcelo Rios  



ATP Awards
Joueur de l'année : Pete Sampras
Révélation de l'année : Patrick Rafter
Meilleure progression : Todd Martin 
Come back de l'année :  Mikael Pernfors
Prix de la sportivité : Todd Martin 
Prix "Arthur Ashe" de l'humanitaire : Orville Brown  



 

  • Grands Chelems
Oz Open Roland Garros Wimbledon US Open



 

  • Championship Series
Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome

Montréal Cincinnati Stockholm Bercy

 
Masters






 

  • ATP International Series Gold

Milan Philadelphie Stuttgart (indoor) Barcelone Tokyo

Stuttgart Washington Indianapolis New Haven Sydney

Tokyo (indoor)




 

  • ATP International Series

Adélaïde Doha

Kuala Lumpur

Auckland

Djakarta

Sydney

Dubai

Marseille

San Francisco

Memphis

Rotterdam

Scottsdale

Mexico

Copenhague

Saragosse

Casablanca Estoril Durban Osaka Charlotte

Hong Kong Nice Séoul Atlanta Madrid

Munich Tampa Coral Springs Bologne Queen's

Florence Rosmalen Halle Manchester Gênes

Bastad Newport

Gstaad

Hilversum

Kitzbühel

Los Angeles

Prague

San Marino

Long Island

Schenectady

Umag

Bordeaux

Bucarest

Palerme

Bâle

Kuala Lumpur

Athènes

Toulouse

Bolzano

Tel Aviv

Lyon

Pékin

Vienne

Santiago

Sao Paulo

Anvers

Moscou Buenos Aires

Coupe du Grand Chelem