© 2016 Chron'open
Saison 1995

 

André Agassi est allé chez le coiffeur. Il a perdu sa longue chevelure mais il n'est pas Samson et a conservé un tennis exceptionnel de fond de court ! Déjà victorieux à Wimbledon en 92, puis à l'US Open en 1994, l'Américain, sous ses airs de pirate, remporte Melbourne. Il sort successivement Rafter, Kafelnikov, Krickstein (qui fait un retour sous le feu des projecteurs en sortant Edberg en huitièmes) et enfin le tenant du titre Sampras. Il ne manque plus à son palmarès que Roland-Garros.

 

Thomas Muster, un miraculé, qu'on croyait fini il y a peu suite à une grave blessure, remporte Roland-Garros. Il devient le premier Autrichien à remporter un tournoi du Grand Chelem. Michael Chang, qu'on ne voyait plus beaucoup au plus haut niveau, fait un retour en force en atteignant la finale d'un tournoi qu'il avait remporté six ans plus tôt. 



Pete Sampras remporte Wimbledon pour la 3ème fois consécutive. Il est le premier joueur à réaliser pareille performance depuis un certain Björn Borg. Il croise le chemin d'Ivanisevic, avant de vaincre Boris Becker en finale.



Il réalise le doublé en empochant l'US Open. C'est également la troisième fois que Pete Sampras s'y impose, après 1990 et 1993. Agassi s'incline dans une très belle finale, qui sonne comme une revanche de la finale de l'Open d'Australie. Agassi a de moins en moins de cheveux sur le crâne !

 

Les Etats-Unis dominent le tennis des années 90, et c'est donc fort logiquement que les Américains ramènent la coupe Davis à la maison, en battant en finale la Russie de Kafelnikov et Chesnokov.

 


N°1 à l'ATP en 1995 :  Sampras, jusqu'au 10 avril, puis Agassi pour la première fois jusqu'au 6 novembre, et Pete Sampras reprend le flambeau pour finir n°1 mondial pour la troisième année consécutive.

  1. 1. Sampras
  2. 2. Agassi
  3. 3. Muster
  4. 4. Becker
  5. 5. Chang
  6. 6. Kafelnikov
  7. 7. Enqvist
  8. 8. Courier
  9. 9. Ferreira
  10. 10. Ivanisevic
  11. 11. Krajicek
  12. 12. Stich
  13. 13. Bruguera
  14. 14. Boetsch
  15. 15. Rosset
  16. 16. Medvedev
  17. 17. Larsson
  18. 18. T. Martin
  19. 19. Haarhuis
  20. 20. Schaller


N°1 au classement Chron'open 1995 : Thomas Muster (voir les conditions)


Champion du monde juniors :  Mariano Zabaleta  



ATP Awards
Joueur de l'année : Pete Sampras
Révélation de l'année : Mark Philippoussis
Meilleure progression : Thomas Enqvist 
Come back de l'année :  Derrick Rostagno
Prix "Stefan Edberg" de la sportivité : Stefan Edberg 
Prix "Arthur Ashe" de l'humanitaire :  Andre Agassi  



 

  • Grands Chelems
Oz Open Roland Garros Wimbledon US Open



 

  • Championship Series
Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome

Montréal Cincinnati Essen Bercy

 
Masters






 

  • ATP International Series Gold

Milan Philadelphie Stuttgart (indoor) Barcelone Tokyo

Stuttgart Washington Indianapolis New Haven Tokyo (indoor)



 

  • ATP International Series

Adélaïde Doha Auckland Sydney

Djakarta

Dubai

San Jose

Marseille

Memphis

Mexico

Scottsdale

Rotterdam

Copenhague

Saint-Petersbourg

Casablanca

Johannesbourg Estoril Hong Kong Nice Bermudes

Séoul Atlanta Munich Pinehurst Coral Springs

Bologne Porto Queen's Rosmalen Halle

Nottingham Sankt Pölten Newport Bastad Gstaad

Amersfoort Kitzbühel

Los Angeles

Prague San Marino

Umag

Long Island

Bogota

Bordeaux

Bucarest

Bâle

Palerme

Kuala Lumpur

Toulouse

Valence

Ostrava

Tel Aviv

Lyon

Pékin

Vienne

Santiago

Montevideo Buenos Aires Moscou

Stockholm

Coupe du Grand Chelem