© 2017 Chron'open
US Open 2013
- du 26 août au 10 septembre 2013 -



tournée préparatoire
Atlanta Washington Montréal Masters 1000 Cincinnati Masters 1000 Winston-Salem

Vainqueur des US Open Series : Rafael Nadal
Absents : Tsonga, Cilic (suspendu), Troicki (suspendu),Söderling
Météo : La pluie a perturbé la compétition surtout lors des huitièmes de finale du bas de tableau.


C'est très ouvert cette année. Andy Murray semble en mesure de récidiver sa prestation de 2012, quand il avait remporté le premier Grand Chelem de sa carrière. Mais Nadal est encore invaincu cette année sur dur. Djokovic arrive dans la peau du n°1 mondial et aura à coeur de faire respecter la hiérarchie. Et cette fois encore on voit mal comment le titre pourrait échapper à un membre du Big Four.   




Têtes de série (TS)
1 Novak Djokovic 5 Tomas Berdych 9 Stan. Wawrinka 13 John Isner
2 Rafael Nadal 6 J. Martin Del Potro 10 Milos Raonic 14 Jerzy Janowicz
3 Andy Murray 7 Roger Federer 11 Kei Nishikori 15 Nicolas Almagro
4 David Ferrer 8 Richard Gasquet 12 Tommy Haas 16 Fabio Fognini
17 Kevin Anderson 21 Mikhaïl Youzhny 25 Grigor Dimitrov 29 Jürgen Melzer
18 Janko Tipsarevic 22 Ph. Kohlschreiber 26 Sam Querrey 30 Ernests Gulbis
19 Tommy Robredo 23 Feliciano Lopez 27 Fernando Verdasco 31 Julien Benneteau
20 Andreas Seppi 24 Benoît Paire 28 Juan Monaco 32 Dmitry Tursunov

 

 
Sur cette page est traitée l'intégralité du tournoi.
Vous pouvez aussi visualiser séparément la première semaine (trois premiers tours) et la deuxième semaine.
 
 
 
 

autres résultats



premier tour

La première surprise est la sortie de route du Polonais Janowicz, figure montante du tennis actuel. Il subit les assauts de Massimo Gonzalez l'Argentin : 6/4 6/4 6/2.
 
    
 
 
 
Armé de son grand coup droit, Juan Martin del Potro s'impose difficilement face à Guillermo-Garcia-Lopez, mais ça passe : 6/3 6/7 6/4 7/6.
 
 
    
 
 
 
Fabio Fognini qui avait donné des signes encourageants lors de la tournée estivale, se fait cueillir par Rajeev Ram : 6/1 6/2 6/2. Incompréhensible !
 
 
 
 
James Blake venait d'annoncer que cet US Open serait le dernier tournoi de sa carrière. Il a terminé sur un court annexe, vaincu par Ivo Karlovic : 6/7 3/6 6/4 7/6 7/6. Triste sortie pour l'ancien n°4 mondial.
 
 
    


deuxième tour

Dans le premier duel franco-français de ce deuxième tour, Richard Gasquet très concentré impose sa loi à Stéphane Robert : 6/3 7/5 7/5 ... tandis que Julien Benneteau se charge de faire un sort à Jérémy Chardy : 6/4 6/3 6/4.
 
 
 
 
Le Britannique Daniel Evans accompagnera Murray au troisième tour. Il s'est défait de Bernard Tomic en panne de résultats ces derniers mois : 1/6 6/3 7/6 6/3.
 
    
 
 
 
 
 
La première grosse sensation nous vient de l'ancien n°1 mondial Lleyton Hewitt, qui terrasse Juan Martin Del Potro, le lauréat 2009. L'Australien était pourtant mené 2 manches à une : 6/4 5/7 3/6 7/6 6/1.
 
 
    
 
 
 
 
Duel épique entre Monfils et Isner. Le public adore le showman français et a même plus supporté celui-ci que le joueur américain, et Isner n'a pas caché à quel point il trouvait ce comportement du public new-yorkais fort vexant. Gaël s'est relancé après avoir remporté le troisième set, mais contre le grand serveur de Caroline du Nord, le tie-break lui a été fatal : 7/5 6/2 4/6 7/6.
 
       
 
 
 
Andy Murray concède une manche à Leonardo Mayer : 7/5 6/1 3/6 6/1. Rien d'inquiétant néanmoins.
 
 
 
 
Roger Federer surclasse Carlos Berlocq : 6/3 6/2 6/1. Les problèmes de dos semblent oubliés pour le Suisse, qui tente de se relever d'un été catastrophique.
 
 
 
 
Très beau succès de Mannarino le Français sur Sam Querrey, TS 26 : 7/6 7/6 6/7 6/4.
 
   


troisième tour

Combat magnifiquement mené par le Russe Mikhaïl Youzhny face au vétéran Tommy Haas, le doyen du tableau. L'Allemand était légèrement donné favori; mais Youzhny a sorti un match très solide pour se hisser en deuxième semaine : 6/3 6/2 2/6 6/3.
 
 
    
 
 
 
Andy Murray avait dominé Mayer au tour précédent. Il doit maintenant en découdre avec ... Mayer. Leonardo était argentin. Florian l'Allemand, bien que bénéficiant d'un "mayer" classement (!) se montre finalement moins menaçant encore que son homonyme ! L'Ecossais l'exécute en trois manches : 7/6 6/2 6/2.
 
 
    
 
 
 
 
John Isner a servi pour égaliser à deux manches partout, mais Philipp Kohlschreiber a créé la surprise, en débreakant en toute fin de set pour ensuite filer vers les huitièmes de finale : 6/4 3/6 7/5 7/6.
 
    
 
 
    
 
 
 
Federer se montre intraitable avec Adrian Mannarino, mais le Français progresse puisqu'il n'avait jamais atteint le troisième tour à New York : 6/3 6/0 6/2.
 
 
    
 
 
 
Match passionnant entre deux francophones, le Suisse Wawrinka et le Chypriote Marcos Baghdatis. Le tie-break du quatrième set fut irrespirable. C'est l'Helvète qui s'en sort : 6/3 6/2 6/7 7/6.
 
         
 
 
 
 
L'aventure s'arrête là pour Julien Benneteau, logiquement dominé par Tomas Berdych : 6/0 6/3 6/2. Du camp français, seul Gasquet ira donc en deuxième semaine.
 
    



Résultats :

Djokovic bat Sousa 6/0 6/2 6/2
Granollers bat Smyczek 6/4 4/6 6/0 3/6 7/5
Youzhny bat Haas 6/3 6/2 2/6 6/3
Hewitt bat Donskoy 6/3 7/6 3/6 6/1

Murray bat F. Mayer 7/6 6/2 6/2
Istomin bat Seppi 6/3 6/4 2/6 3/6 6/1
Wawrinka bat Baghdatis 6/3 6/2 6/7 7/6
Berdych bat Benneteau 6/0 6/3 6/2

Gasquet bat Tursunov 6/3 2/6 6/4 6/2
Raonic bat Lopez 6/7 6/4 6/3 6/4
Tipsarevic bat Sock 3/6 7/6 6/1 6/2
Ferrer bat Kukushkin 6/4 6/3 4/6 6/4

Federer bat Mannarino 6/3 6/0 6/2
Robredo bat Evans 7/6 6/1 4/6 7/5
Kohlschreiber bat Isner 6/4 3/6 7/5 7/6
Nadal bat Dodig 6/4 6/3 6/3


huitièmes

Djokovic n'a concédé que 22 jeux en quatre tours, soit moins de deux jeux par set. Granollers a été inexistant dans ce huitième de finale que le n°1 mondial empoche 6/3 6/0 6/0.
 
     
 
 
 
Mikhäil Youzhny et Lleyton Hewitt offrent une splendide bagarre, remportée par le Russe qui atteint son troisième quart de finale ici après ceux remportés en 2006 et 2010 : 6/3 3/6 6/7 6/4 7/5.
 
    
 
    
 
 
 
Andy Murray a connu une entame compliquée face à l'Ouzbekh Denis Istomin, avant de prendre les commandes : 6/7 6/1 6/4 6/4.
 
    
 
         
 
 
 
Murray retrouvera en quart de finale le Suisse Wawrinka, qui a été particulièrement impressionnant face à Berdych : 2/6 6/1 7/6 6/2.
 
    
 
    
 
 
 
 
Enfin Richard Gasquet retrouve une place dans les quarts de finale d'un Grand Chelem ! Sept ans après, il vainc le signe indien, et de quelle manière ! Il se défait au forceps du puissant serveur canadien Milos Raonic, qui avait mené deux manches à une et avec un break en poche dans la manche n°4. Le Biterrois a prouvé qu'il pouvait se montrer mentalement très solide, surtout après les nombreuses occasions qu'il ne parvenait pas à concrétiser dans la dernière manche : 6/7 7/6 2/6 7/6 7/5. Gasquet avait sauvé deux balles de match dans la quatrième manche.
 
 
 
 
 
 
David Ferrer et Janko Tipsarevic se retrouvent pour la revanche de leur quart de l'année précédente en ces mêmes lieux. Et cette fois encore, l'Espagnol a le dernier mot au terme d'un duel très disputé : 7/6 3/6 7/5 7/6.
 
 
    
 
 

 
Encore une énorme désillusion pour Federer. L'ancien n°1 mondial qui cette année a quitté le top 5 et aura même du mal à se qualifier pour le Masters (!!!) affrontait pourtant un de ses "pigeons", Tommy Robredo, contre qui il menait par 10 victoires à zéro. L'Espagnol a donc réussi une énorme performance avec ce revers à une main magistralement tenu : 7/6 6/3 6/4. Le Suisse mal inspiré a manqué d'efficacité, a souvent fait les mauvais choix tactiques, notamment en persistant à jouer dans le contre-pied de l'Espagnol, et ne convertissant que deux des 16 balles de break qu'il se procura dans cette rencontre. L'élimination de Federer à ce stade prématuré constitue le grand coup de tonnerre de cette quinzaine.
 
        
 
    
 
 
 
Rafael Nadal a vacillé en début de match face à Kohlschreiber, qui lui ravit la première manche. Mais le Majorquin a fini par neutraliser les attaques de l'Allemand : 6/7 6/4 6/3 6/1.
 
 
    
 


 
Résultats :

Djokovic bat Granollers 6/3 6/0 6/0
Youzhny bat L. Hewitt 6/3 3/6 6/7 6/4 7/5
 
Murray bat Istomin 6/7 6/1 6/4 6/4
Wawrinka bat Berdych 3/6 6/1 7/6 6/2

Gasquet bat Raonic 6/7 7/6 2/6 7/6 7/5
Ferrer bat Tipsarevic 7/6 3/6 7/5 7/6

Robredo bat Federer 7/6 6/3 6/4
Nadal bat Kohlschreiber 6/7 6/4 6/3 6/1


quarts

Novak Djokovic n'est pas très serein dans son quart face à Youzhny. Le Russe joue crânement sa chance, profitant des défaillances momentanées de son adversaire. Le n°1 mondial concède une manche et au total 11 jeux, ce qui représente un tiers de son total sur les cinq premiers tours. Il finit toutefois en roue libre pour reprendre son rythme de croisière avant les demi-finales : 6/3 6/2 3/6 6/0.





Stanislas Wawrinka avait dominé Berdych, mais là il frappe encore plus fort en se débarrassant du tenant du titre, ni plus ni moins. Nerveux, l'Ecossais a commis des erreurs grossières, et surtout le Suisse a parfaitement géré sur un plan tactique, agressant Murray à coup de revers liftés sur lesquels le n°3 mondial a été souvent débordé ! Le score est sans appel : 6/4 6/3 6/2.



    
 
 
 
Gasquet réalise un exploit. Après avoir réussi une entame de rêve, il a dû puiser dans ses ressources mentales - par le passé souvent décriées par les observateurs - quand David Ferrer a amélioré ses coups et gêné le Biterrois dans des schémas qui fonctionnaient si bien dans les deux premières manches. Gasquet remporte de nouveau le cinquième set et met un terme à une série de huit défaites consécutives face à Ferrer. Il devient le deuxième joueur français à intégrer le dernier carré de l'US Open dans l"ère open (le premier fut Cédric Pioline il y a tout juste vingt ans).
 
    
 
    
 
    
 
 
 
Rafa marche sur Robredo : 6/0 6/2 6/2. Le bourreau de Federer n'a pas su rééditer sa performance de l'avant-veille. Avec cette victoire en quarts, Nadal est assuré de s'emparer de la place de n°1 mondial.
 
    
 
    
 




Résultats :

 
Djokovic bat Youzhny 6/3 6/2 3/6 6/0
Wawrinka bat Murray 6/4 6/3 6/2
Gasquet bat Ferrer 6/3 6/1 2/6 4/6 6/3
Nadal bat Robredo 6/0 6/2 6/2
retour en haut de page


demis 

Encore une grosse empoignade entre Djokovic et Wawrinka. Comme à Melbourne, Wawrinka prend le meilleur départ, et comme à Melbourne, il se détache en menant d'un set et d'un break. Le Serbe commet beaucoup de fautes directes dans les trois premières manches, et en particulier sur les jeux de retour, où il est pourtant si souvent à l'aise habituellement. Mais en numéro 1 mondial qui tient à faire respecter la hiérarchie, Djoko redresse la situation et se qualifie pour sa cinquième finale à Flushing, la quatrième consécutive : 2/6 7/6 3/6 6/3 6/4.

   

       


La montagne était trop grande pour Richard Gasquet. "Super-Lifteur" dicte le jeu et avance lentement mais sûrement vers sa troisième finale à New York : 6/4 7/6 6/2. On notera que Gasquet est le premier à ravir la mise en jeu de Nadal dans le tournoi, ce qu'il accomplit dans le deuxième set pour débreaker au quatrième jeu. Petit exploit donc à mettre au crédit du joueur français. On se console comme on peut ...

   

       




Résultats :

Djokovic bat Wawrinka 2/6 7/6 3/6 6/3 6/4 
Nadal bat Gasquet 6/4 7/6 6/2


finale
arbitrée par Jack Garner


Les têtes de série 1 et 2 s'affrontent en finale. Nadal et Djokovic vont donc en découdre pour la belle après avoir chacun remporté le titre, respectivement en 2010 et 2011.



Djokovic avait pris l'ascendant quand il se détacha 2/0 dans la troisième manche, et se procura des balles de double break sur le jeu suivant. Mais contre le cours du jeu, Nadal a empoché cette cruciale troisième manche. Comme assommé par ce coup du sort, Djoko ne se relèvera pas.



       

   


Le majorquin remporte son 13ème Grand Chelem. Seuls Federer (17) et Sampras (14) ont fait mieux.

   


Résultats :

Nadal bat Djokovic 6/2 3/6 6/4 6/1

 
Autres résultats
 
Pas de "super saturday" cette année à Flushing. Les dames se disputent le titre le dimanche, jour de mise au repos des finalistes messieurs. Serena Williams s'impose pour la cinquième fois à l'US Open. Elle devient ainsi la seule (hommes et femmes confondus) à avoir remporté à cinq reprises trois Grands Chelems différents (Australian Open 2003-'05-'07-'09'-10, Wimbledon '02-'03'-'09-'10-'12 et US Open '99-'02-'08-'12-'13). Comme lors de l'édition 2012, elle domine la Bélarusse Victoria Azarenka, sa dauphine au classement WTA.