© 2017 Chron'open
Wimbledon 2011
 - du 20 juin au 3 juillet 2011 -

tournée préparatoire
Halle Queen's Eastbourne 's-Hertogenbosch


Absents : Ferrero

Djokovic peut devenir n°1 mondial s'il se hisse en finale. Les débats sont ouverts cette année entre ces deux-là et Federer, qui a retrouvé de sa superbe, comme il vient de le faire savoir aux Internationaux de France. Le Suisse, redescendu sur la troisième marche dans la hiérarchie ATP, pourrait bien s'inspirer de l'exploit de Nadal à Paris, en égalant le record du nombre de titres à Wimbledon. Andy Murray chez lui devra surmonter la pression, mais l'Ecossais a les cartes pour venir troubler le trio de tête. Côté français, on attend beaucoup de Richard Gasquet, qui a retrouvé son meilleur niveau, et de Jo Tsonga, tombeur de Nadal au Queen's.






Têtes de série (TS)
1 Rafael Nadal 5 Robin Söderling 9 Gaël Monfils 13 Viktor Troicki
2 Novak Djokovic 6 Tomas Berdych 10 Mardy Fish 14 Stan Wawrinka
3 Roger Federer 7 David Ferrer 11 Jürgen Melzer 15 Gilles Simon
4 Andy Murray 8 Andy Roddick 12 Jo-Wilfried Tsonga 16 Nicolas Almagro
17 Richard Gasquet 21 Fernando Verdasco 25 Juan Ignacio Chela 29 Nikolay Davydenko
18 Mikhaïl Youzhny 22 Alexandr Dolgopolov 26 Guillermo Garcia-Lopez 30 Thomaz Bellucci
19 Michaël Llodra 23 Janko Tipsarevic 27 Marin Cilic 31 Milos Raonic
20 Florian Mayer 24 J. Martin Del Potro 28 David Nalbandian 32 Marcos Baghdatis


Sur cette page est traitée l'intégralité du tournoi.
Vous pouvez aussi visualiser séparément la première semaine (trois premiers tours) et la deuxième semaine.
 
 
 
 

autres résultats



premier tour

Wawrinka se fait surprendre par l'Italien Simone Bolelli : 6/3 6/4 6/4.

    


Mais la sensation de ce premier tour, c'est le remake voulu par le sort, entre John Isner et Nicolas Mahut. Mais le match aura été beaucoup plus court que l'année précédente. Et c'est encore le géant américain qui s'est imposé : 7/6 6/2 7/6.



 


deuxième tour

Grigor Dimitrov a embêté Jo Tsonga, qui a su forcer son destin : 6/7 6/4 6/4 7/6

    


Lleyton Hewitt a mené deux manches à zéro face à Söderling, puis le n°5 mondial s'est repris pour gagner le droit de continuer l'aventure : 6/7 3/6 7/5 6/4 6/4.




Surprise avec la défaite de Fernando Verdasco, terrassé par le Néerlandais Robin Haase : 6/3 6/4 4/6 6/2.



     


Federer s'est montré redoutable pour étouffer les maigres espoirs que le jeune Adrian Mannarino entretenait avant cette rencontre : 6/2 6/3 6/2.

    



troisième tour

Gilles Simon s'incline devant Del Potro. Alors que les deux joueurs se tenaient, la pluie a interompu le match, et le lendemain, le Français avait perdu de ses sensations : 7/6 7/6 7/5.



    


Andy Murray vient à bout du Croate Ivan Ljubicic : 6/4 4/6 6/1 7/6.



    


Richard Gasquet se montre particulièrement à l'aise sur ce gazon londonien. Il domine l'Italien Simone Bolelli assez sèchement : 6/3 6/2 6/4.

    


C'est terminé pour Gaël Monfils, décevant face au Polonais Kubot : 6/3 3/6 6/3 6/3.



    


Andy Roddick plie sous les coups de l'Espagnol Feliciano Lopez, qui exécute le triple finaliste en trois sets : 7/6 7/6 6/4.

    




Jo Tsonga joue remarquablement bien le coup face à un revenant, Fernando Gonzalez, qu'on croyait perdu pour le tennis, après sa blessure en 2010. Le Français, très efficace au service, s'impose en trois petits sets : 6/3 6/4 6/3.

    

    


Federer déroule encore aujourd'hui, devant l'Argentin David Nalbandian : 6/4 6/2 6/4.

    




La grosse sensation de cette première semaine, c'est l'élimination de Robin Söderling, vaincu par le jeune Australien d'origine serbe, Bernard Tomic : 6/1 6/4 7/5.







Le clan français alignera trois de ses représentants en deuxième semaine, puisque Mickaël Llodra a surclassé le Taïwanais Yen-Hsun Lu : 6/3 6/3 6/2.

    




Djokovic, à défaut de remporter Wimbledon, vise la place de n°1 mondial qui lui tend les bras après sa première moitié de saison phénoménale. Le Chypriote Marcos Baghdatis lui tient la dragée haute : 6/4 4/6 6/3 6/4.



    





Résultats :

Nadal bat G. Müller 7/6 7/6 6/0 
Del Potro bat Simon 7/6 7/6 7/5
Fish bat Haase 6/3 6/7 6/2 6/1
Berdych bat Bogomolov 6/2 6/4 6/3

Murray bat Ljubicic 6/4 4/6 6/1 7/6
Gasquet bat Bolelli 6/3 6/2 6/4
Kubot bat Monfils 6/3 3/6 6/3 6/3
Lopez bat Roddick 7/6 7/6 6/3

Ferrer bat Beck 6/4 6/3 6/3
Tsonga bat Gonzalez 6/3 6/4 6/3
Youzhny bat Almagro 4/6 6/3 7/6 6/3
Federer bat Nalbandian 6/4 6/2 6/4

Tomic bat Söderling 6/1 6/4 7/5
Malisse bat Melzer 7/6 6/3 6/0
Llodra bat Lu 6/3 6/3 6/1
Djokovic bat Baghdatis 6/4 4/6 6/3 6/4


huitièmes

Nadal se blesse au pied et concède une manche à Del Potro, mais c'est bien lui qui domine les débats : 7/6 3/6 7/6 6/4. L'Argentin à son tour fera appel au kiné. Un match entre éclopés !

    






Mardy Fish crée une grosse surprise en battant le finaliste 2010, Tomas Berdych, et assez sèchement : 7/6 6/4 6/4.

    

    


Andy Murray se montre intraitable face à Richard Gasquet : 7/6 6/3 6/2.

    






Jo-Wilfried Tsonga laisse son jeu d'attaquant s'exprimer pleinement, et David Ferrer est sans solution : 6/3 6/4 7/6.

    





Federer s'est fait une petite frayeur dans son huitième face au Russe Mikhaïl Youzhny, auteur d'une première partie de match explosive. Youzhny se conduit en patron sur le Centre Court et manque de peu de faire vaciller le sextuple lauréat. Roger a eu chaud : 6/7 6/3 6/3 6/3.

    




Mika est dépassé par les passings de Djokovic : 6/3 6/3 6/3.

    






Résultats :

Nadal bat Del Potro 7/6 3/6 7/6 6/4
Fish bat Berdych 7/6 6/4 6/4

Murray bat Gasquet 7/6 6/3 6/2
Lopez bat Kubit 3/6 6/7 7/6 7/5 7/5

Tsonga bat Ferrer 6/3 6/4 7/6
Federer bat Youzhny 6/7 6/3 6/3 6/3

Tomic bat Malisse 6/1 7/5 6/4
Djokovic bat Llodra 6/3 6/3 6/3


quarts

Nadal concède un set encore cette fois-ci, mais il est encore très fort, et Mardy Fish, qui aura su faire oublier Roddick dans le coeur des Américains, doit s'incliner : 6/3 6/3 5/7 6/4.



     



Nadal affrontera le local, Andy Murray, qui passe aisément l'obstacle espagnol Feliciano Lopez : 6/3 6/4 6/4.






Imbreakable Jo ! En parvenant à ravir à trois reprises le service de Roger Federer, et à chaque fois en début de manche, il s'ouvre les portes des demi-finales. Jo Tsonga terrasse le maître des lieux, et l'exploit est d'autant plus retentissant que Federer menait deux manches à zéro. En Grand Chelem, le n°3 mondial avait remporté les 178 matchs précédents dans lesquels il avait acquis un tel avantage. Tsonga prive Federer d'un possible septième sacre à Wimbledon. Il s'agit de la plus belle victoire de sa carrière en Grand Chelem : 3/6 6/7 6/4 6/4 6/4.

    

      






Djokovic est inquiété par le jeune espoir australien Bernard Tomic, mais ça passe : 6/2 3/6 6/3 7/5. Si Djoko remporte sa demi face à Tsonga, il deviendra quoi qu'il arrive le nouveau n°1 mondial.






Résultats :

Nadal bat Fish 6/3 6/3 5/7 6/4
Murray bat Lopez 6/3 6/4 6/4
Tsonga bat Federer 3/6 6/7 6/4 6/4 6/4 
Djokovic bat Tomic 6/2 3/6 6/3 7/5
retour en haut de page


demis

Andy Murray a l'occasion de prendre une revanche sur Nadal, qui l'avait écarté de la route vers la finale en 2010. Et l'Ecossais remporte la première manche, ce qui augure d'une belle bagarre pour la suite. Espoirs déçus, puisque le n°1 mondial fait cavalier seul dans les trois manhes suivantes : 5/7 6/2 6/2 6/4.

    



    


Jo Tsonga avait des raisons d'y croire face à Djokovic, un joueur redoutable certes, mais que le Français a déjà battu cinq fois sur sept. Jo breake d'entrée et conserve ses mises en jeu au point de servir pour le set à 5/4. Mais il ne sert et ne volleye pas aussi bien qu'en quarts contre Federer. Le Serbe débreake au dernier moment pour plus tard s'adjuger la manche au tie-break. Jo est moins solide ce jour-là, et Novak impose sa cadence du fond du court avec de longs échanges sur lesquels Tsonga craque souvent le premier : 7/6 6/2 6/7 6/3. Grâce à ce succès, Djoko est assuré de devenir le nouveau numéro 1 mondial aux dépens de Nadal.



    

   



Résultats :

Nadal bat Murray 5/7 6/2 6/2 6/4
Djokovic bat Tsonga 7/6 6/2 6/7 6/3


finale
arbitrée par Carlos Bernardes

La place de n°1 en poche, Djoko n'est toutefois pas le favori, même s'il n'a chuté qu'une fois cette année face à Federer. Car en face, il y a Nadal, l'ogre de la terre battue qui cultive de mieux en mieux dans le jardin de Wimbledon, là où sa dernière défaite remonte à 2007, face à ... Federer. Et l'aisance avec laquelle Rafa a raisonné Murray nous rappelle que le Majorquin a retrouvé une excellente forme.



Djoko prendra un départ moyen mais saisira les rares occasions qu'il aura eues pour faire la différence dans la première manche, en breakabnt au dernier moment. Il domine nettement la deuxième manche, mais Nadal se relance dans la manche suivante, en chargeant sur les retours sans aucune retenue. Cela réussit au futur ex-n°1 mondial qui revient à deux sets à un.



    

Mais Novak a profité du léger relâchement de son adversaire pour le breaker et filer vers son premier titre à Wimbledon, le premier d'un Serbe depuis Ivanisevic il y a tout juste dix ans, mais celui-ci jouait encore sous les couleurs de la Yougoslavie : 6/4 6/1 1/6 6/3.

     





Résultats :
Djokovic bat Nadal 6/4 6/1 1/6 6/3

 
Autres résultats
 
Petra Kvitova la Tchèque bat Maria Sharapova pour décrocher son premier grand titre.




Luke Saville s'impose chez les jeunes.