© 2017 Chron'open
Wimbledon 2010
 - du 21 juin au 4 juillet 2010 -

tournée préparatoire
Halle Queen's Eastbourne 's-Hertogenbosch


Absents Del Potro, Nalbandian, Gasquet, Haas, Karlovic, Stepanek, Gonzalez, Monaco

Rafael Nadal redevenu le numéro 1 mondial, est impressionnant depuis trois mois et apparaît comme le grand favori. Roger Federer compte bien se refaire après sa contre-performance à Roland Garros. Le public attend beaucoup d'Andy Murray. Mais l'Ecossais saura-t-il gérer la pression ?





Têtes de série (TS)
1 Roger Federer 5 Andy Roddick 9 David Ferrer 13 Mikhaïl Youzhny
2 Rafael Nadal 6 Robin Söderling 10 Jo-Wilfried Tsonga 14 Juan Carlos Ferrero
3 Novak Djokovic 7 Nikolay Davydenko 11 Marin Cilic 15 Lleyton Hewitt
4 Andy Murray 8 Fernando Verdasco 12 Tomas Berdych 16 Jürgen Melzer
17 Ivan Ljubicic 21 Gaël Monfils 25 Thomaz Bellucci 29 Philipp Kohlschreiber
18 Sam Querrey 22 Feliciano Lopez 26 Gilles Simon 30 Tommy Robredo
19 Nicolas Almagro 23 John Isner 27 Ernests Gulbis 31 Victor Hanescu
20 Stan Wawrinka 24 Marcos Baghdatis 28 Albert Montanes 32 Julien Benneteau


Sur cette page est traitée l'intégralité du tournoi.
Vous pouvez aussi visualiser séparément la première semaine (trois premiers tours) et la deuxième semaine.
 
 
 
 

autres résultats



premier tour

Le tenant du titre Roger Federer est passé tout près de la correction face au Colombien Alejandro Falla. Celui-ci avait enlevé les deux premières manches, et a servi pour le match dans la quatrième.








Nikolay Davydenko, qui revient de blessure, arrache la victoire face au Sud-Africain Anderson : 3/6 6/7 6/3 7/5 9/7.




Marin Cilic déçoit en chutant d'entrée face à l'Allemand Florian Mayer, 59ème joueur mondial : 6/2 6/4 6/1. Le Croate ne fut que l'ombre de lui-même.




Julien Benneteau est lui aussi bien revenu contre Vliegen. Il a lui aussi concédé les deux premiers sets et a écarté deux balles de match à 5/4 dans la cinquième manche avant de s'imposer : 2/6 6/7 6/1 6/2 7/5.

    


Match historique entre le Français Nicolas Mahut et John Isner. Le match s'est disputé sur trois jours, à deux reprises interrompu par la nuit. Le mardi, les deux hommes se séparent à deux manches partout. Ils reviennent le lendemain après-midi pour ce qui restera dans les annales du sport, avec un score de basket-ball dans la dernière manche : 59 partout !



    

    





Mahut a le grand mérite de devoir courir après le score avec un mental digne d'un chevalier jedi ! Il sauve au passage quatre balles de match, dont deux consécutives à 33/32, puis une autre à 59/58, qu'il efface d'un ace. Le seul dernier set aura duré 8 heures 11, dont 7 heures et 6 minutes dans la seule journée de mardi. Aux aces du géant Isner répondent les services-volées de l'ancien champion de Wimbledon juniors. Finalement, car ce match a bien fini par se terminer (!) au bout d'une durée fantastique de 11 heures et 5 minutes, c'est Nico qui a cédé, sous pression perpétuelle depuis de nombreuses heures, en se faisant passer sur une montée au filet : 70 jeux à 68 pour Isner. Les deux héros ont été récompensés par les organisateurs du tournoi avec un prix spécialement improvisé pour leur fabuleux exploit. Le score : 4/6 6/3 7/6 6/7 70/68.



    

 


deuxième tour

Encore des sueurs froides pour Roger Federer, qui a fini par faire entendre raison au qualifié serbe Ilija Bozoljak, 152ème mondial : 6/3 6/7 6/4 7/6. Mais Bozoljak jouait là un tennis d'une qualité qui vaut largement mieux que son rang ATP.





L'Allemand Daniel Brands, 98ème mondial, élimine Nikolay Davydenko, certainement handicapé par une préparation trop courte et épuisé par son match marathon du premier tour : 1/6 7/6 7/6 6/1.






Michaël Llodra livre un beau match face au triple finaliste de l'épreuve Andy Roddick. L'Américain passe en quatre sets : 4/6 6/4 6/1 7/6.






PHM retrouve la confiance. Il dispose de Mikhaïl Youzhny : 6/4 2/6 2/6 6/3 6/4.

 



Isner, l'homme qui partage avec Nicolas Mahut le match, et de très loin, le plus long de l'histoire, n'a évidemment plus les jambes pour continuer son tournoi. Le Néerlandais Thiemo de Bakker se charge de l'exécuter en trois sets : 6/0 6/3 6/2.

     




Rafael Nadal souffre pour remporter son match face au Néerlandais Haase : 5/7 6/2 3/6 6/0 6/3.



troisième tour

C'est plus facile pour Roger qui se débarrasse sans aucun souci du Français Arnaud Clément : 6/2 6/4 6/2. Tiens, Arnaud, le record de 6 heures et 33 minutes que tu partageais avec ton pote Fabrice Santoro vient de tomber ! Il a été explosé par Mahut et Isner qui ont passé plus de onze heures sur le court. Mauvaise journée, hein, Arnaud !






Gaël Monfils est débordé par Lleyton Hewitt : 6/3 7/6 6/4.




Le gazon londonien sourit également à un autre Français, Julien Benneteau, qui se montre plutôt convaincant face à Fabio Fognini : 6/4 6/1 4/6 6/3.

    


Andy Murray, en grande forme, se promène face à un Gilles Simon convalescent : 6/1 6/4 6/4.








Paul-Henri Mathieu tient bon face à Thiemo de Bakker : 7/6 7/6 6/7 6/4.




Pour Nadal, c'est en revanche plus compliqué. Opposé à Petzschner, il est encore malmené. L'Allemand, qui sert fort bien et retourne excellemment, vire en tête après trois manches. Nadal demande les soins du kiné, d'abord au bras, puis à la cuisse. Le physique du n°1 mondial semble atteindre ses limites. Mais Rafa remporte les deux dernières manches : 6/4 4/6 6/7 6/2 6/3. Le lendemain, conscient qu'il a besoin de ménager ses muscles, il annonce qu'il sera forfait pour le match de coupe Davis face à la France.




Résultats :

Federer bat Clément 6/2 6/4 6/2 
Melzer bat Lopez 4/6 6/3 6/2 6/4
Berdych bat Istomin 6/7 7/6 6/7 6/3 6/4
Brands bat Hanescu 6/7 6/7 7/6 6/3 3/0 ab.

Djokovic bat Montanes 6/1 6/4 6/4
L. Hewitt bat Monfils 6/3 7/6 6/4
Lu bat F. Mayer 6/4 6/4 2/1 ab.
Roddick bat Kohlschreiber 7/5 6/7 6/3 6/3

Benneteau bat Fognini 6/4 6/1 4/6 6/3
Tsonga bat Kamke 6/1 6/4 7/6
Querrey bat Malisse 6/7 6/4 6/2 5/7 9/7
Murray bat Simon 6/1 6/4 6/4

Söderling bat Bellucci 6/4 6/2 7/5
Ferrer bat Chardy 7/5 6/3 4/6 3/6 7/5
Mathieu bat De Bakker 7/6 7/6 6/7 6/4
Nadal bat Petzschner 6/4 4/6 6/7 6/2 6/3


huitièmes

En huitièmes, Roger semble retrouver le rythme pour dérouler les jeux, comme Jürgen Melzer en fait la pénible expérience. Les deux joueurs se connaissent très bien depuis les juniors, mais ne s'étaient jamais joués sur le circuit senior. Le n°2 mondial s'impose 6/3 6/2 6/3.

    

     
 
 

Affiche entre deux gros outsiders : Lleyton Hewitt défie Novak Djokovic. Le Serbe part très fort mais semble atteint physiquement. Il montre des signes de fatigue inquiétants dès le troisième set, alors qu'il a déjà pris une grosse option sur la victoire. Et Hewitt se bat comme un forcené et ne lâche rien. Il remporte le troisième set et breake dans le quatrième. Mais l'Australien commet des fautes en coup droit qui le condamnent. C'est un Djoko diminué qui remporte ce bras de fer contre le récent vainqueur de Halle : 7/6 6/4 3/6 6/4.

    


Roddick éliminé ! Le triple finaliste ne gagnera pas encore cette année le tournoi le plus prestigieux du monde. Il n'a pu trouver la clé pour breaker le modeste Taïwanais Lu Yen-Hsun : 4/6 7/6 7/6 6/7 9/7.






Le duel franco-français tourne en faveur de Jo-Wilfried Tsonga. Julien Benneteau n'a guère été inquiétant pour le n°1 français, dernier tricolore en lice pour les quarts.






Car Rafael Nadal, qui semble remis physiquement après les inquiétudes de l'avant-veille, n'est pas menacé par Paul-Henri Mathieu. Le Français ne fait pas longtemps illusion dans ce match : 6/4 6/2 6/2.






Résultats :

Federer bat Melzer 6/3 6/2 6/3
Berdych bat Brands 4/6 7/6 7/5 6/3

Djokovic bat L/ Hewitt 7/5 6/4 3/6 6/4
Lu bat Roddick 4/6 7/6 7/6 6/7 9/7
 
Tsonga bat Benneteau 6/1 6/4 3/6 6/1
Murray bat Querrey 7/5 6/3 6/4
 
Söderling bat Ferrer 2/6 7/5 2/6 6/3 7/5
Nadal bat Mathieu 6/4 6/2 6/2


quarts

Un petit séisme a secoué le Center Court avec la défaite du sextuple lauréat de l'épreuve, Federer, qui n'avait jamais été sorti du tournoi avant la finale depuis l'édition 2002. Tomas Berdych, qui l'avait déjà battu cette année à Miami, renouvelle la performance, et ici, dans le jardin de Roger Federer, ce n'est pas un mince exploit, même si'l faut reconnaître que le tenant du titre affichait des signes de méforme depuis plusieurs mois. Le Tchèque s'impose 6/4 3/6 6/1 6/4, sachant profiter des passages à vide du Suisse. Federer en conférence d'après match parlera d'une gêne au dos et à la cuisse. Néanmoins, la victoire de Berdych ne souffre aucune discussion.
 
Federer s'apprête à disputer le 25ème quart de finale de suite en Grand Chelem. Le record de Connors (27) n'est plus très loin.

    

      




Berdych affrontera Novak Djokovic, qui n'a fait qu'une bouchée du petit Lu ! Le Serbe gagne 6/3 6/2 6/2 contre le tombeur de Roddick. Le Serbe a eu un tableau des plus dégagés pour se porter jusqu'aux demi-finales.





     


Andy Murray et Jo-Wilfried Tsonga se livrent une grosse bataille pendant deux sets. Mais le Français, très bien parti en empochant la première manche, baisse les bras une fois que Murray revient à sa hauteur. Les pépins physiques qui avaient gâché sa fin de parcours à Roland Garros ne semblent pas entièrement oubliés. L'Ecossais a ravi le public britannique en accédant une fois encore au dernier carré : 6/7 7/6 6/2 6/2. Le tournant du match s'est certainement situé dans le deuxième tie break, alors que Jo juge mal une balle qui lui donnait le set.





     


Rafael Nadal a progressivement pris la mesure de Robin Söderling, qui ne trouve pas la clé pour déborder le Majorquin : 3/6 6/3 7/6 6/1. Le Suédois n'a donc pas pris sa revanche après sa finale perdue quelques semaines auparavant à Roland-Garros.
    



    



Résultats :

Berdych bat Federer 6/4 3/6 6/1 6/4
Djokovic bat Lu 6/3 6/2 6/2
Murray bat Tsonga 6/7 7/6 6/2 6/2
Nadal bat Söderling 3/6 6/3 7/6 6/1
retour en haut de page


demis

Très costaud, Tomas Berdych, pour dompter Novak Djokovic : 6/3 7/6 6/3. Il est le premier Tchèque à s'ouvrir les portes de la finale depuis Lendl en 1986.



     


Il devra en découdre avec le numéro 1 mondial. Nadal a mieux joué les points importants dans sa bagarre contre le chouchou du public londonien, Andy Murray. Fred Perry, dernier Britannique couronné ici en 1936, attend toujours son successeur. Et Murray était britannique ? Défait en demi-finale 6/4 7/6 6/4, il n'est plus qu'écossais !

     
 
    


Résultats :

Berdych bat Djokovic 6/3 7/6 6/3
Nadal bat Murray 6/4 7/6 6/4


finale
arbitrée par Jack Garner

Une finale qui n'a pas tenu toutes ses promesses, la faute à un Federer absent du casting pour la première fois depuis 2002 ? Son tombeur, Tomas Berdych, n'a jamais pu imposer son style à un Nadal des grands jours. L'Espagnol s'impose 6/3 7/5 6/4 et réalise un nouveau doublé Roland-Garros - Wimbledon, comme en 2008. C'est la première fois que le doublé est réalisé trois années de suite (Federer dans l'intervalle 2009) depuis Borg sur les éditions 1978 à 1980.

    



 
Shakira n'a pas été indifférente semble-t-il au charme de Rafa. L'Espagnol avait participé à un clip vidéo de la chanteuse colombienne.  De là à croire à une romance entre les deux stars ... il y a un pas que nous ne franchirons pas.
 
    


Résultats :
Nadal bat Berdych 6/3 7/5 6/4

 
Autres résultats
 
Chez les dames, Serena Williams conserve le trophée, une quatrième couronne sur le gazon londonien.