© 2016 Chron'open
US Open 2010
- du 30 août au 13 septembre 2010 -


 
tournée préparatoire
Atlanta Los Angeles Washington

Toronto Masters 1000

Cincinnati Masters 1000 New Haven

Vainqueur des US Open Series : Andy Murray
Absents :  Del Potro, Tsonga
Météo :   des bourrasques de vent perturbent le jeu en deuxième semaine. La finale est reportée au lundi à cause de la pluie.

Del Potro, le tenant du titre, n'est pas là. Rafael Nadal se sent plus fort que jamais pour aller chercher le seul titre majeur qui manque à son palmarès. Roger Federer reste toutefois légèrement favori pour décrocher cet US Open qui lui a déjà souri à cinq reprises, et sa tournée américaine a jusqu'ici été convaincante avec finale au Canada et titre dans l'Ohio. Andy Murray, titré à Toronto, pourrait mettre tout le monde d'accord ...     




Têtes de série (TS)
1 Rafael Nadal 5 Robin Söderling 9 Andy Roddick 13 Jürgen Melzer
2 Roger Federer 6 Nikolay Davydenko 10 David Ferrer 14 Nicolas Almagro
3 Novak Djokovic 7 Tomas Berdych 11 Marin Cilic 15 Ivan Ljubicic
4 Andy Murray 8 Fernando Verdasco 12 Mikhaïl Youzhny 16 Marcos Baghdatis
17 Gaël Monfils 21 Albert Montanes 25 Stan Wawrinka 29 Philipp Kohlschreiber
18 John Isner 22 Juan Carlos Ferrero 26 Thomaz Bellucci 30 Juan Monaco
19 Mardy Fish 23 Feliciano Lopez 27 Fernando Gonzalez 31 David Nalbandian
20 Sam Querrey 24 Ernests Gulbis 28 Radek Stepanek 32 Lleyton Hewitt

 

 
Sur cette page est traitée l'intégralité du tournoi.
Vous pouvez aussi visualiser séparément la première semaine (trois premiers tours) et la deuxième semaine.
 
 
 
 

autres résultats



premier tour

Nadal est accroché par le Russe Gabashvili qui a fait jeu égal avec le n°1 mondial jusqu'au premier break, au septième jeu de la troisième manche : 7/6 7/6 6/3.



    


Ernest Gulbis a déçu ses fans en se faisant sortir par le Français Jérémy Chardy, qui réussit une de ses plus grosses perf' en Grand Chelem : 6/2 7/6 6/4.




Arnaud Clément prend la mesure de Marcos Baghdatis, c'est une belle surprise aussi : 6/3 2/6 1/6 6/3 7/5.

     




Les Français sont décidément euphoriques : Radek Stepanek trébuche. Le "serpent" a été dompté par Julien Benneteau : 6/4 6/2 4/6 6/4.




Michaël Llodra vient ajouter son nom à la longue liste des satisfactions tricolores du premier tour. Il domine la tête de série n°7 Tomas Berdych en trois sets : 7/6 6/4 6/4. Il y aura douze Français au deuxième tour, record absolu.

    






Novak Djokovic est un miraculé : son premier tour face à son compatriote Victor Troicki aurait pu se terminer en eau de boudin. Troicki a mené 2 sets à 1, et a obtenu une balle de double break dans la quatrième manche : 6/3 3/6 2/6 7/5 6/3.
    
 


Magnifique victoire de Paul-Henri Mathieu sur le lauréat 2001 Lleyton Hewitt : 6/3 6/4 5/7 4/6 6/1.





deuxième tour

Nadal a souffert pour se défaire de l'Ouzbekh Istomin : 6/2 7/6 7/5. Dans le tie-break, Istomin a mené 5/1 avant que l'Espagnol ne hausse son niveau de jeu.

    






Gilles Simon s'impose avec brio contre un client au revers assassin, l'Allemand Philipp Kohlschreiber : 4/6 6/3 1/6 6/1 6/3.




Monfils, laborieux au premier tour, montre un visage plus conquérant pour venir à bout, le jour de ses 24 ans, du Russe Igor Andreev : 6/3 6/4 6/3.

    


Janko Tipsarevic se paie le scalp de Roddick. Il l'avait déjà dominé à Wimbledon en 2008 sur un score très proche de celui-ci : 3/6 7/5 6/3 7/6.

     






Richard Gasquet réalise une perf, même si Davydenko est passé complètement à côté de son match. Le Russe revient de blessure, et les sensations sur un court ont encore du mal à revenir : 6/3 6/4 6/2.



      

 


Julien Benneteau, victime d'une inflammation au bras gauche, doit abandonner face à l'Espagnol Tommy Robredo : 6/4 6/6 ab.

    


Llodra continue sa belle aventure en dominant un joueur qui présente un style de jeu assez voisin du sien : le Roumain Victor Hanescu. Mais cette fois, Hanescu apparaît bien mou face au punch du Français qui déroule : 7/6 6/4 6/2  Il y aura six joueurs français au troisième tour.






Federer continue de dérouler pour s'offrir facilement une place au troisième tour. Il domine Andreas Beck : 6/3 6/4 6/3.



troisième tour

Rafael Nadal mate Gilles Simon, qui n'a pas fait longtemps illusion devant le n°1 mondial qui ambitionne d'aller chercher ce titre qui seul manque à son palmarès : 6/4 6/4 6/2.

     



Arnaud Clément s'incline face à l'un des hommes en forme de cet été, Mardy Fish : 4/6 6/3 6/4 1/6 6/3.




Andy Murray, un des favoris, est éliminé par le Suisse Stanislas Wawrinka : 6/7 7/6 6/3 6/3. C'est la première grosse surprise de cette édition 2010.

    




Dommage pour Michaël Llodra qui doit abandonner. Gêné au pied depuis le début de la quinzaine, Llodra a déjà du mérite d'être encore là; et il a commencé très fort face à Tommy Robredo en enlevant le premier set, mais sujet à des vertiges, il n'aura pas l'énergie pour aller au bout : 3/6 7/6 6/4 2/1 ab. Le médecin du tournoi fera le lien entre les douleurs à la nuque que Mika a ressenties et les anti-inflammatoires que le gaucher prenait depuis une semaine.

     



Gaël Monfils réalise un gros match pour sortir le tombeur de Roddick, Janko Tipsarevic : 7/6 6/7 6/2 6/4.

     

     


Dans un Stadium Arthur Ashe balayé par des rafales de vent, Federer domine Paul-Henri Mathieu en trois sets : 6/4 6/3 6/3.







Résultats :

Nadal bat Simon 6/4 6/4 6/2
Lopez bat Stakhovsky 6/3 4/0 ab.
Ferrer bat Gimeno-Traver 7/6 6/2 6/2
Verdasco bat Nalbandian 6/2 3/6 6/3 6/2

Wawrinka bat Murray 6/7 7/6 6/3 6/3
Querrey bat Almagro 6/3 6/4 6/4
Youzhny bat Isner 6/4 6/7 7/6 6/4
Robredo bat Llodra 3/6 7/6 6/4 6/1

Gasquet bat K. Anderson 6/4 7/6 7/5
Monfils bat Tipsarevic 7/6 6/7 6/2 6/4
Fish bat Clément 4/6 6/3 6/4 1/6 6/3
Djokovic bat Blake 6/1 7/6 6/3

Söderling bat De Bakker 6/2 6/3 6/3
Montanes bat Nishikori 6/2 2/1 ab.
Melzer bat Ferrero 7/5 6/3 6/1
Federer bat Mathieu 6/4 6/3 6/3
  


huitièmes

Nadal joue de mieux en mieux et ne fait qu'une bouchée de son compatriote Feliciano Lopez : 6/3 6/4 6/4.

    




Les Espagnols David Ferrer et Fernando Verdasco se livrent une belle bagarre de 4 heures et 23 minutes. Ferrer empoche les deux premières manches, mais c'est Verdasco qui fait la pluie et le beau temps: les points gagnants et les fautes directes. Dans les deux manches suivantes, le gaucher est plus adroit, et il dicte le jeu. Il revient à hauteur de son compatriote. Le match se jouera sur le tie-break de la dernière manche, et Ferrer se détache 4/1. Mais il ne marquera plus aucun point, Verdasco se qualifie pour les quarts. "La meilleure remontée de ma carrière", admettra-t-il. Il ira donc défier Nadal : 5/7 6/7 6/3 6/3 7/6.

    



Stanislas Wawrinka se montre solide pour écarter de sa route Sam Querrey : 7/6 6/7 7/5 4/6 6/4. Il n'y a plus d'Américain dans le tournoi. Quant à Stan, il se qualifie pour les quarts, sa meilleure performance en Grand Chelem.



    



Le face à face franco-français entre Richard Gasquet et Gaël Monfils offre une beau match. C'est Sliderman, comme on le surnomme à New York, qui s'impose logiquement : 6/4 7/5 7/5. Notons toutefois que le Biterrois a laissé passé plusieurs balles de set, une dans la deuxième manche, deux dans la troisième.

   




L'Autrichien Jürgen Melzer aura manqué de réalisme, et face à Federer, cela ne pardonne pas. Il se sera procuré 12 balles de break et n'en aura converti que deux. Le n°2 mondial, aidé par la bande du filet notamment vers la fin du tie break, est en réussite et s'impose 6/3 7/6 6/3.

 
   

La chanteuse Gwen Stefani était présente dans la loge de Roger.

 




 

 
Résultats :

Nadal bat Lopez 6/3 6/4 6/4
Verdasco bat Ferrer 5/7 6/7 6/3 6/3 7/6

Wawrinka bat Querrey 7/6 6/7 7/5 4/6 6/4
Youzhny bat Robredo 7/5 6/2 4/6 6/4

Monfils bat Gasquet 6/4 7/5 7/5
Djokovic bat Fish 6/3 6/4 6/1

Söderling bat Montanes 4/6 6/3 6/2 6/3
Federer bat Melzer 6/3 7/6 6/3
 


quarts

Rafael Nadal assomme son compatriote Fernando Verdasco : 7/5 6/3 6/4.







Comme en 2006, Mikhaïl Youzhny se qualifie pour les demi-finales, aux dépens de Stanislas Wawrinka : 3/6 7/6 3/6 6/3 6/3.






Cela faisait dix ans que le tennis français attendait un successeur à Arnaud Clément, le dernier de ce pays à disputer les quarts de finale à l'US Open. C'est chose faite, grâce à Monfils. Mais devant Novak Djokovic, "Sliderman", gêné par un vent fort, pèche par attentisme. Le Serbe s'impose aisément : 7/6 6/1 6/2.




Dans le vent, Roger Federer prend une éclatante revanche sur Robin Söderling, qui l'avait battu à Roland-Garros au printemps dernier : 6/4 6/4 7/5. Le Suisse donne une leçon de réalisme au Suédois en convertissant ses deux premières balles de break, alors que dans ce laps de temps, Söderling en a laissé passer quatre. Deux tournants dans cette rencontre : dans le deuxième jeu du match, l'arbitre donne le break à Robin, et sans réelle conviction, Roger demande l'arbitrage vidéo, qui donne le point au Suisse ! Le Suédois est écoeuré par cette décision - il espérait qu'on remette deux balles - et ne fera plus jamais appel au hawk-eye de toute la partie. Federer qui se voyait déjà breaké, va finalement recoller à 1 partout. Le deuxième tournant se situe dans le deuxième set, quand à 2 partout Söderling mène 40/0 sur sa mise en jeu. Il rate alors un smash facile, qui relance Federer. Le champion suisse va aligner les quatre points suivants pour breaker le Suédois et s'envoler vers la victoire.







Résultats :
 
Nadal bat Verdasco 7/5 6/3 6/4
Youzhny bat Wawrinka 3/6 7/6 3/6 6/3 6/3
Djokovic bat Monfils 7/6 6/1 6/2
Federer bat Söderling 6/4 6/4 7/5 
 
retour en haut de page


demis 

Rafael Nadal n'est pas inquiété par l'invité surprise de ces demi-finales, Mikhaïl Youzhny, battu 6/2 6/3 6/4.




Roger Federer est méconnaissable dans son match contre Novak Djokovic. Le Suisse multiplie les fautes directes, d'abord en revers, puis sur son coup droit. Il parvient pourtant à remporter la troisième manche en breakant au dernier moment, alors que c'est Nole qui dominait outrageusement dans cette manche. Jamais sans doute Roger n'a aussi mal joué en Grand Chelem. Sa première balle de service l'a trahi durant toute la rencontre, et il a commis ce jour-là 66 fautes directes ! Les statistiques sont incroyablement irrégulières : 17 coups gagnants dans le premier set, 2 dans le deuxième, 12 dans le troisième, 5 dans le quatrième et 12 dans le dernier. Incroyablement médiocre, il va pourtant se procurer deux balles de match sur le service de Djoko. Le Serbe va les écarter avec panache et va donc finir par s'imposer dans une cinquième manche crispante et pleine de suspense : 5/7 6/1 5/7 6/2 7/5. Le public new-yorkais a eu beau porter Federer par ses houras, car il voulait tant voir le champion suisse affronter Nadal dans une finale de rêve, le n°2 mondial ne jouera pas une septième finale consécutive à Flushing Meadows.

    

    

    


 

Résultats :

Nadal bat Youzhny 6/2 6/3 6/4
Djokovic bat Federer 5/7 6/1 5/7 6/2 7/5 


finale
arbitrée par Steve Ullrich
 
Djoko joue son va-tout, mais Nadal a haussé son niveau de jeu pour enlever son troisième Grand Chelem consécutif. Le Serbe parvient à arracher un set au rouleau compresseur de Majorque. Nadal a opéré une métamorphose impressionnante au niveau de la qualité de son service. Ce qui était chez lui un point faible est aujourd'hui devenu une force. Sa première balle qu'il passait en moyenne à 171,3 km/h, a été servie à 190,5 km/h pendant cet US Open. L'Espagnol avait décidé de modifier sensiblement sa façon de servir suite à ses échecs à Toronto et Cincinnati. Le résultat a été on ne peut plus payant !



     



Avec ce sacre, l'Espagnol conforte sa place de n°1 mondial : 6/4 5/7 6/4 6/2. L'Espagnol est seulement le huitième joueur avec un revers à deux mains à pouvoir s'imposer ici, après Connors, Wilander, Agassi, Safin, Hewitt, Roddick et Del Potro.



Nadal devient le cinquième homme à réaliser le petit Chelem dans l'ère open, après Laver (auteur du Grand Chelem) en 1969, Connors en 1974, Wilander en 1988 et Federer en 2004, 2006 et 2007. Il est aussi le quatrième après Laver, Agassi et Federer à s'être imposé au moins une fois dans chacun des quatre tournois majeurs.



Résultats :

Nadal bat Djokovic 6/4 5/7 6/4 6/2

 
Autres résultats
 
Kim Clijsters double la mise après son triomphe en 2009.



Chez les jeunes, Jack Sock et Daria Gavrilova s'imposent.