© 2017 Chron'open
US Open 2004
- du 30 août au 12 septembre 2004 -



tournée préparatoire
Los Angeles Indianapolis

Toronto
Masters Series

Cincinnati
Masters Series
Washington Long Island

Vainqueur des US Open Series : Lleyton Hewitt
 
 
Absent :  Coria
 
Météo :   beaucoup de vent, ce qui a rendu certains matchs impraticables, mais aucune interruption pour cause de rafale n'a été prononcée par le corps arbitral.

Federer, Roddick et Hewitt arrivent à New York avec de grandes ambitions. Le Suisse vise le petit Chelem, que personne n'a plus réussi depuis Wilander en 1988. Roddick le tenant du titre aura les faveurs du public. Hewitt a réussi un bel été et semble avoir retrouvé le niveau qu'il avait deux ans auparavant, quand il occupait la première place mondiale.


 

 
Têtes de série (TS)
1 Roger Federer 5 Tim Henman 9 Gaston Gaudio 13 Marat Safin
2 Andy Roddick 6 Andre Agassi 10 Nicolas Massu 14 Fernando Gonzalez
3 Carlos Moya 7 Juan Carlos Ferrero 11 Rainer Schüttler 15 Paradorn Srichaphan
4 Lleyton Hewitt 8 David Nalbandian 12 Sébastien Grosjean 16 Andreï Pavel
17 Juan Ignacio Chela 21 Taylor Dent 25 Jiri Novak 29 Guillermo Cañas
18 Tommy Robredo 22 Dominik Hrbaty 26 Mardy Fish 30 Feliciano Lopez
19 Nicolas Kiefer 23 Vincent Spadea 27 Mario Ancic 31 Fabrice Santoro
20 Gustavo Kuerten 24 Ivan Ljubicic 28 Joachim Johansson 32 Jonas Björkman

 

 
 
 

autres résultats



premier tour

Le Français Cyril Saulnier sauve deux balles de match et gagne son match contre Greg Rusedski : 6/3 3/6 6/1 3/6 7/6.




Marat Safin, le lauréat 2000, sombre face à Thomas Enqvist : 7/6 6/4 3/6 6/3.

    




Wayne Ferreira disputait sa dernère levée du Grand Chelem, et il porte donc son record de tournois du Grand Chelem disputés consécutivement à 56. C'est rappelons-le à Wimbledon cet été qu'il avait battu le record que détenait Stefan Edberg (54). En s'imposant 6/1 7/5 6/4, Hewitt met donc un terme à la carrière du Sud-Africain.

    
 


deuxième tour

Paul-Henri Mathieu reprend contact avec les Grands Chelems; lui qui avait fait l'impasse sur les trois premières levées de cette année 2004. Sa blessure au poignet gauche est oubliée et il repart de l'avant avec un convaincant succès sur Taylor Dent : 6/7 6/4 6/3 7/6.




Match marathon de 5h09, le deuxième plus long dans l'histoire du tournoi, entre Sargis Sargsian et Nicolas Massu. Le champion olympique s'incline 6/7 6/4 3/6 7/6 6/4 après avoir eu balle de match. Le Chilien a été sanctionné d'un jeu de pénalité au tout début de la dernière manche pour avoir jeté et cassé sa raquette. Il a ainsi perdu son service. Il débreakera juste derrière, mais l'Arménien lui prendra de nouveau sa mise en jeu.

    


Juan Carlos Ferrero est blessé à la cuisse. Koubek le domine en cinq sets : 7/6 4/6 6/7 6/2 6/3.

    
 
 
 
Résultats

Federer bat Baghdatis 6/2 6/7 6/3 6/1
Santoro bat Tursunov 6/1 6/3 6/4
Lee bat A. Martin 6/4 7/6 6/1
Pavel bat Verdasco 7/5 6/3 7/6

Sargsian bat Massu 6/7 6/4 3/6 7/6 6/4
Mathieu bat T. Dent 6/7 6/4 6/3 7/6
Novak bat Calatrava 7/5 6/1 6/3
Agassi bat F. Mayer 7/5 2/6 6/2 1/0 ab.

Moya bat Delic 6/2 3/6 6/3 6/2
O. Rochus bat Starace 6/1 4/6 4/6 6/0 6/3
Hrbaty bat Kucera 6/4 6/3 1/6 5/7 6/4
Srichaphan bat Goldstein 6/4 7/6 6/0

T. Johansson bat Gaudio 6/3 2/6 6/4 6/4
Kiefer bat Saulnier 7/6 6/3 7/6
Tabara bat Fish 6/3 3/6 1/6 6/3 6/3
Henman bat Golmard 6/2 6/4 4/6 7/6
Youzhny bat Nalbandian 6/7 6/4 7/5 2/6 6/4
Berdych bat Ketola 6/3 7/6 6/3
Mello bat D. Sanchez 6/1 6/1 6/3
Haas bat Grosjean 6/4 6/4 1/6 6/1

Davydenko bat Söderling 6/1 2/6 7/5 6/4
Beck bat Pless 6/1 7/6 7/5
F. Lopez bat Kohlschreiber 7/5 7/5 6/7 1/6 6/2
L. Hewitt bat Arazi 7/6 6/1 6/2

Koubek bat Ferrero 7/6 4/6 6/7 6/2 6/3
J. Johansson bat Gambill 6/4 7/5 7/5
Melzer bat Spadea 6/3 4/6 3/6 6/3 6/4
Llodra bat Seppi 6/0 6/3 3/6 6/3

Peya bat Enqvist 1/6 6/3 6/3 6/2
Robredo bat Clément 6/3 6/3 3/6 6/4
Cañas bat Volandri 6/4 7/5 6/1
Roddick bat Nadal 6/0 6/3 6/4
 


troisième tour

Santoro est impuissant pour espérer faire seulement douter Federer dans sa quête d'un premier titre à l'US Open. Le n°1 mondial s'impose 6/0 6/4 7/6. Le Français reconnaîtra que "Roger, c'est le seul contre qui je peux perdre un set 6/0 en jouant du très bon tennis".




Face à Sargsian. Mathieu a mené deux manches à rien avant de se faire rejoindre au score. Puis à deux reprises, PHM est passé à un point de la victoire dans la manche décisive. Mais sa route prend fin ici : 4/6 4/6 6/4 6/2 7/6.


 


Il ne reste plus qu'un représentant du clan français à l'issue du troisième tour. Michaël Llodra sauve l'honneur avec un succès sur l'Autrichien Jürgen Melzer : 6/3 6/2 7/5.



 
Olivier Rochus mena deux manches à zéro et Dominik Hrbaty s'est soudainement réveillé pour remporter le match : 2/6 3/6 6/3 6/4 6/0.




Résultats :

Federer bat Santoro 6/0 6/4 7/6
Pavel bat Lee 6/4 6/2 1/6 1/6 6/4
Sargsian bat Mathieu 4/6 4/6 6/4 6/2 7/6
Agassi bat Novak 6/4 6/2 6/3

O. Rochus bat Moya 4/6 6/4 6/3 6/7 7/5
Hrbaty bat Srichaphan 7/6 6/3 6/3
Kiefer bat T. Johansson 6/4 6/0 6/1
Henman bat Tabara 4/6 6/3 5/7 6/4 6/3

Berdych bat Youzhny 2/6 6/1 6/3 4/6 6/1
Haas bat Mello 6/2 6/3 7/5
Beck bat Davydenko 6/3 4/6 3/6 6/1 6/4
Hewitt bat Lopez 6/1 6/4 6/2

J. Johansson bat Koubek 6/7 7/6 6/1 6/3
Llodra bat Melzer 6/3 6/2 7/5
Robredo bat Peya 6/3 6/3 6/2
Roddick bat Canas 6/1 6/3 6/3 
  


huitièmes

Michaël Llodra est sèchement battu par le Suédois Joachim Johansson : 6/2 6/3 6/2. Il ressort de sa défaite avec un commentaire des plus crus : "le match pourri dans toute sa splendeur".



 

Résultats :

Federer bat Pavel par forfait
Agassi bat Sargsian 6/3 6/2 6/2
Hrbaty bat O. Rochus 2/6 3/6 6/3 6/4 6/0
Henman bat Kiefer 6/7 6/3 6/1 6/7 3/0 ab.

Haas bat Berdych 7/6 6/1 7/5
Hewitt bat Beck 6/4 6/2 6/2
J. Johansson bat Llodra 6/2 6/3 6/2
Roddick bat Robredo 6/3 6/2 6/4


quarts

Le match, grosse affiche de ces quarts, entre Andre Agassi et Roger Federer tient toutes ses promesses. L'Américain adopte une tactique payante en prenant la balle très tôt après le rebond pour prendre du temps à son adversaire. C'est payant, oui et non, car il emmène certes Federer jusqu'au bout des cinq manches, ce que personne n'avait fait depuis longtemps, mais néanmoins il perd le match : 6/3 2/6 7/5 3/6 6/3. Le vent a soufflé violemment pendant les deux derniers sets, mais le règlement stipule que seule la pluie ou l'obscurité sont des motifs météo susceptibles d'interrompre une partie ! Un précédent pourtant : la finale 1976 à Melbourne a bel et bien été interrompue par la seule force du vent. Dans cette tornade, le Suisse s'impose 

    
 


Lleyton Hewitt se débarrasse aisément de l'Allemand Tommy Haas, qui a réalisé ici son meilleur parcours en Grand Chelem : 6/2 6/2 6/2.



    


Dans un vent tourbillonnant, Roddick, le tenant du titre, se fait surprendre par le Suédois Joachim Johansson, son ancien partenaire de double chez les juniors ! Celui-ci a su mieux jouer les points importants, tant et si bien qu'il a gagné en ayant marqué 24 points de moins que son adversaire. Le Suédois gagne sur le score de 6/4 6/4 3/6 2/6 6/4. Et il n'y aura donc aucun Américain dans le dernier carré de Flushing Meadows, ce qui n'était plus arrivé depuis 1986.

     
 



Résultats
Federer bat Agassi 6/3 2/6 7/5 3/6 6/3
Henman bat Hrbaty 6/1 7/5 5/7 6/2
Hewitt bat Haas 6/2 6/2 6/2
J. Johansson bat Roddick 6/4 6/4 3/6 2/6 6/4   
 


demis 

Tim Henman, trentenaire, ne fait pas son âge. On ne l'y attendait pas forcément, mais il se forge une place parmi les demi-finalistes. De quoi faire naître quelque appréhension chez Federer, puisque le Britannique est sa bête noire. Mais la belle aventure de Tim s'arrête, Federer se chargeant de le faire descendre de son nuage : 6/3 6/4 6/4. Le vaincu aura des mots élogieux sur son vainqueur : "C'est de la classe à l'état pur".

    
 
    


L'étonnant Joackim Johansson s'arrête ici. Son coup droit dévastateur, peut-être le plus puissant de l'histoire du jeu, aura fait de lui la grande révélation de cet US Open 2004, mais Lleyton Hewitt parvient à faire respecter la hiérarchie : 6/4 7/5 6/3. Pour la petite histoire, Pim-Pim, c'est son surnom, est le petit ami de Jaslyn, la soeur de Lleyton. L'Australien aborde la finale sans avoir abandonner le moindre set sur son parcours.

    

   

 

Résultats
Federer bat Henman 6/3 6/4 6/4
L. Hewitt bat J. Johansson 6/4 7/5 6/3


finale
arbitrée par Norm Chryst
 
Hewitt est archi-dominé par le n°1 mondial, qui évolue en état de grâce. Il ne remporte que cinq points dans la premère manche ! Son compte est réglé en moins de deux heures : 6/0 7/6 6/0. Il prend deux roues de vélo, ce qu'aucun finaliste n'avait encaissé en Grand Chelem depuis Gottfried en 1977 à Roland-Garros face à Vilas.



"Bien joué, mec, une année incroyable", lui souffle Lleyton Hewitt au moment de la poignée de main.

    

Federer est le premier homme à remporter ses quatre premières finales en Grand Chelem. Hewitt, a contrario, jouait sa troisième finale et s'incline à ce stade pour la toute première fois.

   

C'est un Roger Federer impérial qui décroche son premier US Open. Un Federer sans coach, qui réalise le triplé Melbourne-Londres-New York, que seuls Connors et Laver avaient réussi dans l'ère open. Le dernier "petit chelem" datait de Wilander en 1988.

 

Résultats
Federer bat L. Hewitt 6/0 7/6 6/0

 
Autres résultats
 
Chez les dames, Svetlana Kuznetsova domine Elena Dementieva.




Andy Murray remporte le tournoi juniors. Le Français Gaël Monfils, battu au troisième tour, a donc échoué dans sa quête d'un Grand Chelem.