© 2016 Chron'open
Roland Garros 2009
- du 28 mai au 10 juin 2009 -  

 
tournée préparatoire
Monte Carlo Masters 1000 Barcelone ATP 500 Madrid Masters 1000 Rome Masters 1000



Absents : Nalbandian, Ancic, Gasquet

Rafael Nadal est encore le grand favori pour remporter un cinquième French Open consécutif. Il va bien, puisqu'il a encore raflé trois titres sur terre battue Mais Federer l'a battu à Madrid deux semaines avant le début du tournoi.

Météo : quelques gouttes de pluie, mais rien de bien méchant.


 

Têtes de série (TS)
1 Rafael Nadal 5 Juan Martin Del Potro 9 Jo-Wilfried Tsonga 13 Marin Cilic
2 Roger Federer 6 Andy Roddick 10 Nikolay Davydenko 14 David Ferrer
3 Andy Murray 7 Gilles Simon 11 Gaël Monfils 15 James Blake
4 Novak Djokovic 8 Fernando Verdasco 12 Fernando Gonzalez 16 Tommy Robredo

17 Stan Wawrinka 21 Dmitri Tursunov 25 Igor Andreev 29 Philipp Kohlschreiber
18 Radek Stepanek 22 Mardy Fish 26 Ivo Karlovic 30 Victor Hanescu
19 Tomas Berdych 23 Robin Söderling 27 Rainer Schüttler 31 Nicolas Almagro
20 Marat Safin 24 Jürgen Melzer 28 Feliciano Lopez 32 Paul-Henri Mathieu



 
 


premier tour

Lleyton Hewitt, opposé à Ivo Karlovic, prouve qu'il peut encore réaliser de grandes choses dans le tennis. Il s'impose au terme d'un match où le Croate a planté 55 aces, nouveau record dans un match. L'ancien numéro 1 mondial s'impose tout de même 6/7 6/7 7/6 6/4 6/3.

   


 
C'est le 20ème et dernier Roland-Garros de Fabrice Santoro qui quittera définitvement la scène à Bercy en novembre prochain. Il s'incline pour l'anecdote face au Belge Christophe Rochus : 6/3 6/1 3/6 6/4. Il recevra quelques jours plus tard un trophée des mains de Jean Gachasin, le président de la FFT, pour célébrer son incroyable longévité : 67 tournois du Grand Chelem entre 1989 et 2009..

    


deuxième tour

Le Français Josselin Ouanna, peu connu du grand public, se révèle à Paris en  réalisant un cinquième set de folie contre Marat Safin : 7/6 7/6 4/6 3/6 10/8. Le Russe a joué son dernier match à Roland-Garros.

 
   

 

Déjà vainqueur au premier tour de Julien Benneteau, Jo Tsonga rassure son public en s'imposant face à un spécialiste de la terre, l'Argentin Juan Monaco : 7/6 2/6 6/1 7/6.

 
 
 
 
Résultats
 
Nadal bat Gabashvili 6/1 6/4 6/2
L. Hewitt bat Golubev 6/4 6/3 6/1
Söderling bat Istomin 6/4 7/6 6/4
Ferrer bat Kiefer 6/3 5/7 6/4 3/6 6/2

Davydenko bat Junqueira 4/6 6/3 6/0 6/2
Wawrinka bat Massu 6/1 6/1 6/2
Almagro bat Gulbis 6/7 7/6 6/3 6/2
Verdasco bat Petzschner 6/1 6/2 6/3

Murray bat Starace 6/3 2/6 7/5 6/4
Tipsarevic bat F. Lopez 6/7 6/4 7/6 6/3
Stepanek bat Montcourt 6/4 4/6 6/4 6/4
Cilic bat Sela 6/0 6/3 6/1

F. Gonzalez bat Machado 6/3 6/2 6/3
Ouanna bat Safin 7/6 7/6 4/6 3/6 10/8
Hanescu bat Youzhny 7/5 7/5 7/5
Simon bat Kendrick 7/5 6/0 6/1
Del Potro bat Troicki 6/3 7/5 6/0
Andreev bat Vassallo Argüello 1/6 7/5 5/7 6/3 6/4
C. Rochus bat Clément 6/1 7/5 4/6 6/3
Tsonga bat Monaco 7/5 2/6 6/1 7/6

Robredo bat Gimeno-Traver 6/4 6/4 6/3
M. Gonzalez bat Seppi 7/6 6/3 6/3
Kohlschreiber bat Ferrero 6/4 2/6 6/4 6/7 6/3
Djokovic bat Stakhovsky 6/3 6/4 6/1

Roddick bat Minar 6/2 6/2 7/6
Gicquel bat Beck 6/4 6/7 7/6 7/5
Melzer bat Rufin 6/2 7/5 6/4
Monfils bat Crivoi 6/4 6/3 6/3

Haas bat L. Mayer 6/3 7/6 3/6 4/6 6/3
Chardy bat Bolelli 6/2 6/3 4/6 4/6 6/1
Mathieu bat Andujar 6/2 6/3 6/4
Federer bat Acasuso 7/6 5/7 7/6 6/2


troisième tour

Ouanna trébuche avec les honneurs face à une grosse pointure du circuit, le cogneur des courts, Fernando Gonzalez : 7/5 6/3 7/5

   

 

Tsonga remporte son 3ème match ici à Paris, ce qui est déjà une satisfaction. Sa victime : Christophe Rochus.





 

Pendant ce temps, Novak Djokovic, n°4 mondial, se fait sortir prématurément par l'Allemand Kohlschreiber. C'est la première grosse surprise de la quinzaine.

    

 

Un autre Français trace sa route : Gaël Monfils accompagnera Tsonga en huitièmes de finale, après son succès sur l'Autrichien Jürgen Melzer : 6/2 4/6 6/3 6/1.

   

 

Résultats :

Nadal bat L. Hewitt 6/1 6/3 6/1
Söderling bat Ferrer 6/7 7/5 6/2 7/6
Davydenko bat Wawrinka 6/3 4/6 6/3 6/2
Verdasco bat Almagro 6/2 7/6 7/6

Murray bat Tipsarevic 7/6 6/3 ab.
Cilic bat Stepanek 6/1 7/6 6/3
F. Gonzalez bat Ouanna 7/5 6/3 7/5
Hanescu bat Simon 6/4 6/4 6/2

Del Potro bat Andreev 6/4 7/5 6/4
Tsonga bat Ch. Rochus 6/2 6/2 6/2
Robredo bat M. Gonzalez 4/6 7/5 6/1 6/0
Kohlschreiber bat Djokovic 6/4 6/4 6/4

Roddick bat Gicquel 6/1 6/4 6/4
Monfils bat Melzer 6/2 4/6 6/3 6/1
Haas bat Chardy 7/5 6/3 4/6 6/4
Federer bat Mathieu 4/6 6/1 6/4 6/4


huitièmes

En huitièmes, Andy Roddick ne peut rien faire face au Français Gaël Monfils qui, malgré une blessure au genou, le surclasse 6/4 6/2 6/3.



    
 


Federer a eu très peur face à son copain Tommy Haas. Il avait pourtant été impérial sur ses mises en jeu dans le premier set, ne cédant aucun point (non, aucun!) avant de perdre cette perfection au tie-break. L'Allemand a mené 2 manches à rien et balle de break à 4/3 dans la troisième manche, avant que le Suisse ne retrouve ses sensations après 1 heure et demi de jeu : 6/7 5/7 6/4 6/0 6/2.

    

 

Coup de tonnerre dans l'enceinte de la Porte d'Auteuil : Nadal y essuie la première défaite de sa carrière, après une série de 31 victoires consécutives. L'Espagnol est terrassé par le Suédois Robin Söderling, 25ème joueur mondial, qui réussit tout ce qu'il entreprend et crée ainsi la plus grosse sensation du tournoi : 6/2 6/7 6/4 7/6. Pourtant, quelques semaines plus tôt, à Rome, Nadal avait donné une fessée 6/1 6/0à ce joueur qu'il n'apprécie guère et qui lui a par le passé souvent cherché des noises. Une élimination pour le moins inattendue, qui va laisser un vide dans le tournoi. On se désolera de l'attitude hostile du public parisien pendant le match vis-à-vis d'un roi qui ne méritait pas aussi peu d'égard, même dans la défaite. Mais Borg peut remercier son compatriote suédois qui lui permet de ne pas être dépassé par Nadal qui à Paris visait une cinquième couronne consécutive ! Nadal détient tout de même un record, que Borg ne partage plus avec lui : 31 victoires consécutives à Roland-Garros, contre 28 pour le Suédois.

    



   

    
Rafa restera très classe dans la défaite, sans évoquer sa méforme physique et mentale : "J'ai mal joué, c'est tout."


Sale journée pour l'Espagne : Fernando Verdasco, remarquable lors de l'Open d'Australie en début d'année, souffre face au Russe renaissant Davydenko, qui lui impose un cinglant 6/2 6/2 6/4. Rien à dire.

   

 

Juan Martin Del Potro est impressionnant pendant cette quinzaine. Après la sortie prématurée de Nadal, le géant argentin s'affirmera d'ailleurs comme l'adversaire le plus dangereux pour empêcher Federer d'aller au bout de ce tournoi. En huitièmes, il élimine assez aisément Jo-Wilfrid Tsonga 6/1 6/7 6/1 6/4.

 
   

 

Tommy Robredo se qualifie pour les quarts aux dépens de l'Allemand Kohlschreiber : 6/4 5/7 7/6 6/2.




Andy Murray se bat bien et est récompensé face au Croate Marin Cilic, qu'il vainc en 3 sets : 7/5 7/6 6/1.

   
 


Résultats :

Söderling bat Nadal 6/2 6/7 6/4 7/6
Davydenko bat Verdasco 6/2 6/2 6/4
Murray bat Cilic 7/5 7/6 6/1
F. Gonzalez bat Hanescu 6/2 6/4 6/2

Del Potro bat Tsonga 6/1 6/7 6/1 6/4
Robredo bat Kohlschreiber 6/4 5/7 7/6 6/2
Monfils bat Roddick 6/4 6/2 6/3
Federer bat Haas 6/7 5/7 6/4 6/0 6/2


quarts

Gaël Monfils sera le meilleur Français, battu en quarts par le futur vainqueur de l'épreuve en trois sets : 7/6 6/2  6/4.




 
De son côté, Del Potro s'assure pour la première fois une place dans le dernier carré d'un tournoi majeur en triomphant de l'Espagnol Tommy Robredo : 6/3 6/4 6/2. C'est donc lui qui aura l'honneur d'affronter Federer en demi-finale.



    
 


C'est décidément le Roland-Garros des premières, puisque le Chilien Fernando Gonzalez lui aussi se qualifie pour sa première demi-finale à Paris, en sortant le n°3 mondial Andy Murray : 6/3 3/6 6/0 6/4.

   


Résultats
Söderling bat Davydenko 6/1 6/3 6/1
F. Gonzalez bat Murray 6/3 3/6 6/0 6/4
Del Potro bat Robredo 6/3 6/4 6/2
Federer bat Monfils 7/6 6/2 6/4
retour en haut de page


demis 
 
En demis, Söderling tient parfaitement son rang de "régicide", puisqu'après Nadal et Davydenko, il écarte de sa route Fernando Gonzalez après un match marathon de près de 3h30 pour s'ouvrir les portes de la finale : 6/4 7/5 5/7 5/7 6/4. Le triple médaillé olympique avait pourtant mené 4/1 dans la manche décisive.

   

 

Roger Federer doit maintenant en découdre avec le redoutable (et redouté) Juan Martin Del Potro. Le match livrera toutes ses promesses, mais que le Suisse a eu chaud ! Il s'impose dans la cinquième manche 3/6 7/6 2/6 6/1 6/4. Remarquable ! Dans le tie-break, le Suisse réussit le tour de force de ne servir que des aces (six au total).



   
 

Résultats
Söderling bat F. Gonzalez 6/3 7/5 5/7 4/6 6/4
Federer bat Del Potro 3/6 7/6 2/6 6/1 6/4


finale
arbitrée par Pascal Maria


Nous voici donc dans une finale inédite entre le chevronné Federer, archi-favori et l'étonnant Söderling, tombeur du roi Nadal dans les tours préliminaires.









Un événement met la pagaille sur le court Philippe-Chatrier : nous sommes dans le quatrième jeu du deuxième set. Un supporter se jette sur le terrain et affole Federer, qui, fort heureusement, retrouvera rapidement ses esprits et conservera la qualité de son tennis après cet incident intolérable dans une finale de Grand Chelem.

    

6/1 7/6 6/4 ... Ca y est ! Trois sets suffisent à Federer pour vaincre le surprenant Söderling, qui n'a jamais trouvé les armes pour inquiéter le Suisse.







Roger Federer rattrape Agassi au panthéon du tennis. Ils sont les seuls à avoir pu remporter les quatre tournois majeurs sur trois surfaces différentes (dur, terre et gazon).

    

 
 

Résultats
Federer bat Söderling 6/1 7/6 6/4 
 
 
 
Prix citron : Juan Martin del Potro
Prix orange : Roger Federer
Prix bourgeon : Jelena Dokic

 
Autres résultats
 
 
Dans le tableau féminin, c'est la Russe Svetlana Kuznetsova qui l'emporte, victorieuse de sa compatriote Dinara Safina en finale.




"Eh ben, mon cher Ilie, quelle quinzaine !"