© 2017 Chron'open
Open d'Australie 2015
- du 19 janvier au 1er février 2015 -


 
tournée préparatoire
Brisbane Chennai Doha Auckland Sydney
 
 
Absents : Tsonga, Del Potro, Söderling
 
Nadal tente de revenir à son meilleur niveau après une année 2014 gâchée par des pépins physiques. Difficile d'en faire un favori. Federer a une carte à jouer, mais Djokovic reste le grandissime favori. Wawrinka a les moyens de rééditer son exploit de l'an passé, mais ce serait là encore ... un exploit.

 

 
 
Têtes de série (TS)
1 Novak Djokovic 5 Kei Nishikori 9 David Ferrer 13 R. Bautista-Agut
2 Roger Federer 6 Andy Murray 10 Grigor Dimitrov 14 Kevin Anderson
3 Rafael Nadal 7 Tomas Berdych 11 Ernests Gulbis 15 Tommy Robredo
4 Stanislas Wawrinka 8 Milos Raonic 12 Feliciano Lopez 16 Fabio Fognini

17 Gaël Monfils 21 Alex Dolgopolov 25 Julien Benneteau 29 Jérémy Chardy
18 Gilles Simon 22 Phil Kohlschreiber 26 Leonardo Mayer 30 Santiago Giraldo
19 John Isner 23 Ivo Karlovic 27 Pablo Cuevas 31 F Verdasco
20 David Goffin 24 Richard Gasquet 28 Lukas Rosol 32 Martin Klizan



 
 
 



premier tour

Duel entre Français. Gaël Monfils parvient à s'imposer face à Lucas Pouille, mais dans la douleur : 6/7 3/6 6/4 6/1 6/4.

   





deuxième tour

Monfils joue de façon trop médiocre et s'incline face à Jerzy Janowicz : 6/4 1/6 6/7 6/3 6/3.

   



Contre Feliciano Lopez, dans une chaleur suffocante (35°c), Adrian Mannarino a mené 6/4 6/4 4/0 et 30/0 sur sa mise en jeu. Il se procure une balle de match. Rejoint dans ce set, il s'était encore détaché 3/0 dans le tie-break, mais saisi de crampes à l'estomac, il a dû abandonner : 4/6 4/6 7/6 4/0 ab.

   





Rafael Nadal est accroché par l'Américain Tim Smyczek, qui a mené deux manches à une. Atteint physiquement, il s'en sort et peut pousser un grand ouf de soulagement : 6/2 3/6 6/7 6/3 7/5.

   



Gilles Simon ne traîne pas. Une fois n'est pas coutume. Avec beaucoup d'autorité, il mate Marcel Granollers en trois manches : 7/6 6/2 6/4. C'est la première fois depuis le début de carrière que Gilou franchit deux tours à l'Open d'Australie sans concéder le moindre set.

    
 
 
 
 
Résultats
 
Djokovic bat Kuznetsov 6/0 6/1 6/4
Verdasco bat Soeda 6/3 6/2 7/6
Isner bat Haider-Maurer 6/4 7/6 4/6 6/4
G. Müller bat Bautista-Agut 7/6 1/6 7/5 6/1

F. Lopez bat Mannarino 4/6 4/6 7/6 4/0 ab.
Janowicz bat Monfils 6/4 1/6 6/7 6/3 6/3
Ben. Becker bat L. Hewitt 2/6 1/6 6/3 6/4 6/2
Raonic bat Young 6/4 7/6 6/3

Wawrinka bat Copil 7/6 7/6 6/3
Nieminen bat Bachinger 7/6 7/5 7/5
Pospisil bat Lorenzi 6/7 7/6 6/3 6/4
Garcia-Lopez bat A.Gonzalez 6/1 6/3 6/3

Ferrer bat Stakhovsky 5/7 6/3 6/4 6/2
Simon bat Granollers 7/6 6/2 6/4
S. Johnson bat Giraldo 6/3 6/4 6/2
Nishikori bat Dodig 4/6 7/5 6/2 7/6
Berdych bat Melzer 7/6 6/2 6/2
Troicki bat L. Mayer 6/4 4/6 6/4 6/0
Tomic bat Kohlschreiber 6/7 6/4 7/6 7/6
Groth bat Kokkinakis 3/6 6/3 7/5 3/6 6/1

K. Anderson bat Kokkinakis 6/2 6/2 7/6
Gasquet bat Duckworth 6/2 6/3 7/5
Sela bat Rosol 7/6 5/7 7/5 6/3
Nadal bat Smyczek 6/2 3/6 6/7 6/3 7/5

Murray bat Matosevic 6/1 6/3 6/2
Sousa bat Klizan 4/6 7/6 6/4 1/0 ab.
Baghdatis bat Goffin 6/1 6/4 4/6 6/0
Dimitrov bat Lacko 6/3 6/7 6/3 6/3

Jaziri bat E. Roger-Vasselin 1/6 6/3 6/4 1/6 6/3
Kyrgios bat Karlovic 7/6 6/4 5/7 6/4
Seppi bat Chardy 7/5 3/6 6/2 6/1
Federer bat Bolelli 3/6 6/3 6/2 6/2
 


troisième tour

Il n'y a plus de joueur français en course, après la défaite de Gilles Simon, vaincu par David Ferrer. Le Niçois a pourtant réalisé un match de très bonne facture, et a poussé l'Espagnol dans ses derniers retranchements. Ferrer a servi trois fois pour le gain du match, se faisant débreaké à chaque fois. Il a finalement eu le dernier mot dans le tie-break : 6/2 7/5 5/7 7/6.

    

   





Richard Gasquet est éliminé par Kevin Anderson, ne parvenant pas à se montrer aussi conquérant que le Sud-Africain sur ses propres mises en jeu : 6/4 7/6 7/6.



   



Federer ne nous avait pas habitué à pareille déconvenue à Melbourne, puisque depuis 2004, il avait toujours intégré le dernier carré. Il tombe sur un Andreas Seppi redoutable qui joue le plus beau tennis de sa carrière. Le n°2 mondial l'aide aussi à briller en commettant des fautes indignes du champion aux 1000 matchs gagnés qu'il est depuis peu. L'Italien en confiance domine la partie : 6/4 7/6 4/6 7/6.

   





Résultats :

Djokovic bat Verdasco 7/6 6/3 6/4
Müller bat Isner 7/6 7/6 6/4
Lopez bat Janowicz 7/6 6/4 7/6
Raonic bat Ben. Becker 6/4 6/3 6/3

Wawrinka bat Nieminen 6/4 6/2 6/4
Garcia-Lopez bat Pospisil 6/2 6/4 6/4
Ferrer bat Simon 6/2 7/5 5/7 7/6
Nishikori bat S. Johnson 6/7 6/1 6/2 6/3

Berdych bat Troicki 6/4 6/3 6/4
Tomic bat Groth 6/4 7/6 6/3
K. Anderson bat Gasquet 6/4 7/6 7/6
Nadal bat Sela 6/1 6/0 7/5

Murray bat Sousa 6/1 6/1 7/5
Dimitrov bat Baghdatis 4/6 6/3 3/6 6/3 6/3
Kyrgios bat Jaziri 6/3 7/6 6/1
Seppi bat Federer 6/4 7/6 4/6 7/6 


huitièmes

Si vous vous demandez qui est avec Federer "l'autre" bête noire de David Ferrer, ne cherchez plus ! Kei Nishikori l'avait battu quatre fois sur quatre en 2014, et il s'impose encore cette fois-ci : 6/3 6/3 6/3.



       



Le tenant du titre prend une belle revanche sur Guillermo-Garcia-Lopez qui l'avait battu au premier tour de Roland-Garros la saison passée. Stan s'impose 7/6 6/4 4/6 7/6. L'Espagnol est passé tout près d'égaliser à deux manches partout, puisqu'il avait pris le large 5/0 puis 6/2 dans le tie-break. Il a même manqué une cinquième balle de set sur son servcie à 8/7.

   

   



L'affrontement entre Kyrgios et Seppi, le bourreau de Federer tient ses promesses. L'Italien de Bolzano a pris un départ idéal en empochant les deux premières manches. Puis le chouchou du public a retourné la situation dans un stade en ébullition : 5/7 4/6 6/3 7/6 8/6.







Après trois tours très tranquilles, Andy Murray est accroché par le Bulgare Dimitrov, qu'il parvient à raisonner en quatre sets : 6/4 6/7 6/3 7/5.

   

   



Rafael Nadal est encore assez loin de montrer son meilleur tennis. Mais il n'a besoin que de trois sets pour dominer Kevin Anderson : 7/5 6/1 6/4.

   



Résultats :

Djokovic bat Müller 6/4 7/5 7/5
Raonic bat Lopez 6/4 4/6 6/3 6/7 6/3
Wawrinka bat Garcia-Lopez 7/6 6/4 4/6 7/6
Nishikori bat Ferrer 6/3 6/3 6/3
 
Berdych bat Tomic 6/2 7/6 6/2
Nadal bat K. Anderson 7/5 6/1 6/4
Murray bat Dimitrov 6/4 6/7 6/3 7/5
Kyrgios bat Seppi 5/7 4/6 6/3 7/6 8/6


quarts

Novak Djokovic évolue à un niveau stratosphérique. Milos Raonic, après avoir fait illusion dans le premier set, est complètement neutralisé : 7/6 6/4 6/2.
 
   



Wawrinka se montre lui aussi très dominateur dans un match qu'on imaginait plus équilibré face au récent finaliste de l'US Open Kei Nishikori : 6/3 6/4 7/6.

   



Rafael Nadal avait l'opportunité de battre un record. S'il avait en effet battu Berdych pour leur 18ème face à face consécutif, il aurait fait mieux que Borg face à Gerulaitis, et que Lendl face à Mayotte et Connors, ces deux joueurs n'ayant pu dépasser les 17 victoires (sans toutefois s'incliner). Cette fois, Nadal, qu'on savait encore en phase d'ajustement, prouve une fois de plus qu'à bientôt 29 ans, il n'a pas le physique d'un Federer. Son corps lui fait payer une carrière où son organisme est trop sollcicité. Le boxeur est sorti KO de ce combat face à Berdych, qui a survolé les débats pendant deux manches, remportant notamment neuf jeux de rang. Le n°3 mondial retrouve des jambes dans la troisième manche, mais le Tchèque qui n'était pas au mieux, a su forcer la décision : 6/2 6/0 7/6.

       

   



Andy Murray ne fait qu'une bouchée de l'Australien qui monte. Dans une Rod Laver Arena tout acquise à sa cause, Nick Kyrgios a fait son match, mais s'incline en trois sets : 6/3 7/6 6/3.

   

   



Résultats
Djokovic bat Raonic 7/6 6/4 6/2
Wawrinka bat Nishikori 6/3 6/4 7/6
Berdych bat Nadal 6/2 6/0 7/6
Murray bat Kyrgios 6/3 7/6 6/3  
retour en haut de page


demis 

Novak Djokovic et Stan Wawrinka croisent leur route pour la troisième année de suite dans la Rod Laver Arena. Et une fois encore, il leur faut cinq sets pour se départager. Stan a encore sorti des revers magiques, mais cette fois, Djoko, qui traverse de sérieux passages à vide, s'impose très sèchement dans la manche décisive : 7/6 3/6 6/4 4/6 6/0. On regrettera le geste laid du Serbe qui a tenté de dissuader Stan de demander l'arbitrage vidéo, alors que le hawk-eye a clairement indiqué la balle bonne. C'est d'autant plus regrettable venant d'un joueur de la stature sportive d'un Djokovic. Son côté filou ne l'a pas quitté avec les années et la réussite au plus haut niveau. Navrant.









Tomas Berdych se montre encore une fois fébrile au moment de jouer la demi-finale. Il bute pour la quatrième fois sur cinq à ce stade de la compétition dans un tournoi de cette importance. Andy Murray démarre doucement, cédant la première manche au tie-break. Le Britannique domine nettement les débats par la suite : 6/7 6/0 6/3 7/5. Murray disputera donc sa quatrième finale à Melbourne, dans l'espoir de la remporter enfin. Il n'avait plus atteint de finale de Grand Chelem depuis son sacre à Wimbledon en 2013.

   

   





Résultats
Djokovic bat Wawrinka 7/6 3/6 6/4 4/6 6/0
Murray bat Berdych 6/7 6/0 6/3 7/5   


finale
arbitrée par Jake Garner


La finale part sur des bases très élevées. Deux tie-breaks pour sanctionner les deux premières manches, renvoyant Djokovic et Murray dos à dos. L'Ecossais se détache le premier dans la troisième. Mais le n°1 mondial débreake aussitôt. 

   

   

       

La suite est un cavalier seul, Murray n'inscrivant plus qu'un jeu dans ce match : 7/6 6/7 6/3 6/0. Pour la quatrième fois, il s'incline en finale de ce tournoi, et trois fois face à ce diable de Djokovic.





Résultats

Djokovic bat Murray 7/6 6/7 6/3 6/0

 
Autres résultats
 
Serena Williams remporte son 19ème titre du Grand Chelem. Il n'y a désormais plus que deux joueuses devant elle : Margaret Court (24) et Steffi Graf (22). Elle bat Maria Sharapova pour la seizième fois de suite.




Les Italiens Fabio Fognini et Simone Bolleli dominent la paire française Mahut-Herbert en finale du double messieurs.




Bravo à Martina Hingis qui à 34 ans, et neuf ans après le dernier conquis, remporte un 16ème titre en Grand Chelem, grâce à ce beau parcours dans le double mixte aux côtés de l'Indien Leander Paes. Ils battent en finale la Française Kristina Mladenovic associée au Canadien Daniel Nestor.