© 2017 Chron'open
Open d'Australie 2013
- du 14 au 27 janvier 2013 -



tournée préparatoire
Brisbane Chennai Doha Auckland Sydney




Absents : Nadal, Söderling

Djokovic a pour ambition de conserver son titre pour une troisième saison de suite, ce que personne n'a encore réussi dans l'ère open. Federer son dauphin à l'ATP compte prouver dès l'Open d'Australie qu'il faudra faire avec lui cette année encore. Nadal, victime d'un virus, reporte encore son retour. Quant à Murray, il a véritablement changé de statut, maintenant qu'il a vaincu la malédiction et remporté enfin une finale de Grand Chelem lors de la levée précédente à New York. Diffcile d'imaginer que le trophée échappera à un des trois membres du Big Four présents à Melbourne, même si Del Potro qui a retrouvé son meilleur niveau peut réussir un gros coup ici.

 

 

 
Têtes de série (TS)
1 Novak Djokovic 5 Tomas Berdych 9 Richard Gasquet 13 Milos Raonic
2 Roger Federer 6 Juan Martin Del Potro 10 Nicolas Almagro 14 Gilles Simon
3 Andy Murray 7 Jo-Wilfried Tsonga 11 Juan Monaco 15 Stanislas Wawrinka
4 David Ferrer 8 Janko Tipsarevic 12 Marin Cilic 16 Kei Nishikori

17Philipp Kohlschreiber 21 Andreas Seppi 25 Florian Mayer 29 Thomas Bellucci
18 Alexandr Dolgopolov 22 Fernando Verdasco 26 Jürgen Melzer 30 Marcel Granollers
19 Tommy Haas 23 Mikhaïl Youzhny 27 Martin Klizan 31 Radek Stepanek
20 Sam Querrey 24 Jerzy Janowicz 28 Marcos Baghdatis 32 Julien Benneteau

 

 
 
 

autres résultats



premier tour

Sliderman est de retour ! Remis de blessures, la dernière apparition de Gaël Monfils dans un tournoi du Grand Chelem remonte à douze mois auparavant. Ce long sevrage fut interrompu face à la tête de série n°20 Alexandr Dolgopolov. En manque de repère, le Parisien a pourtant enchanté le public de la Hi-Sense Arena en montrant de très belles choses, avec un tennis offensif et beaucoup de sérieux : 6/7 7/6 6/3 6/3. Notons qu'il a entamé son tournoi avec cinq aces consécutifs !

   

 

Jarkko Nieminen sauve une balle de match face au vétéran de 34 ans Tommy Haas avant de se qualifier pour le deuxième tour : 7/6 4/6 6/3 4/6 8/6.

   


deuxième tour

Monfils poursuit sa belle aventure, et se sort des griffes du coriace Japonais Yen-Hsun Lu. Sous cette grosse chaleur australienne, le Français a subi un gros coup de mou dans la troisième manche avant de sortir de sa boîte pour assurer le spectacle. Le dernier jeu est pathétique : Gaël qui a très bien servi (29 aces) plante des aces côté égalité mais sur quatre balles de match il commet des doubles fautes. Il finit néanmoins le match sur un ace : 7/6 4/6 0/6 6/1 8/6.

   

   

 

Richard Gasquet déroule. Il se fait discret mais il est là et bien là. Le Biterrois, fraîchement titré à Doha, semble même jouer le meilleur tennis de sa carrière. Le Colombien Alejandro Falla n'a pas pu faire grand chose : 6/3 6/2 6/2.

   
 


Roger Federer retrouve une vieille connaissance, Nikolay Davydenko, qui retrouve un bon niveau après une période en dents de scie. Le Suisse très affûté donne un récital, et domine donc le Russe pour la 18ème fois en 20 matchs : 6/3 6/4 6/4.

   
 
 
 
Résultats
 
Djokovic bat Harrison 6/1 6/2 6/3
Stepanek bat F. Lopez 6/2 6/2 6/4
Querrey bat Baker 6/7 1/1 ab.
Wawrinka bat Kamke 6/3 6/0 0/0 ab.

K. Anderson bat Kuznetsov 6/1 7/5 6/4
Verdasco bat Malisse 6/1 6/3 6/2
Melzer bat Bautista-Agut 6/7 6/3 6/7 6/3 6/2
Berdych bat Rufin 6/2 6/2 6/4

Ferrer bat Smyczek 6/0 7/5 4/6 6/3
Baghdatis bat Ito 3/6 6/3 6/2 6/2
Donskoy bat Youzhny 3/6 7/6 6/2 3/6 6/3
Nishikori bat Berlocq 7/6 6/4 6/1

Almagro bat Gimeno-Traver 6/1 6/4 6/2
Janovwics bat Devvarman 6/7 3/6 6/1 6/0 7/5
Benneteau bat E. Roger-Vasselin 4/6 7/5 7/6 7/6
Tipsarevic bat Lacko 6/3 6/4 3/6 4/6 7/5
Del Potro bat Ben Becker 6/2 6/4 6/2
Chardy bat Granollers 6/3 3/6 6/1 6/2
Seppi bat Istomin 7/6 5/7 6/7 7/6 6/2
Cilic bat Ram 7/5 6/2 6/4

Simon bat Levine 2/6 6/3 7/6 6/2
Monfils bat Lu 7/6 4/6 0/6 6/1 7/6
F. Mayer bat Berankis 6/2 6/3 6/1
Murray bat Sousa 6/2 6/2 6/4

Tsonga bat Soeda 6/3 7/6 6/3
Kavcic bat Duckworth 3/6 6/3 6/4 6/7 10/8
Dodig bat Nieminen 6/3 6/7 6/3 6/7 6/1
Gasquet bat Falla 6/3 6/2 6/2

Raonic bat Rosol 7/6 6/2 6/3
Kohlschreiber bat Weintraub 6/2 7/6 6/4
Tomic bat Brands 6/7 7/5 7/6 7/6
Federer bat Davydenko 6/3 6/4 6/4
 


troisième tour

Le n°1 mondial et double tenant du titre a dû hausser son niveau dans ce troisième tour. Radek Stepanek très appliqué a offert une belle opposition. Djoko passe en trois sets néanmoins : 6/4 6/3 7/5.



 

Contre Tipsarevic, ce fut serré, mais Julien Benneteau pour la sixième fois de suite en Grand Chelem coince au stade des seizièmes de finale. Le n°2 serbe Janko Tipsarevic est resté solide plus longtemps que le Bressan : 3/6 6/4 2/6 6/4 6/3.

   



 

L'exploit de la première semaine nous vient de Jérémy Chardy, qui élimine un des épouvantails de ce tournoi, Juan Martin Del Potro qui venait à Melbourne avec de grosses ambitions, et qui fut d'ailleurs intraitable avec ses adversaires des deux premiers tours. Avec un coup droit magique qui n'avait rien à envier à celui de l'Argentin, le Palois est resté appliqué de bout en bout, mentalement costaud après le retour de Del Potro à deux manches partout : 6/3 6/3 6/7 3/6 6/3. Les stats de Jérémy sont impressionnantes : 78 coups gagnants dont 44 en coup droit ! "C'est la plus belle victoire de ma carrière", s'enthousiasma le joueur français.

   

   

 

Victoire à la Pyrrhus pour Gilles Simon contre son copain Gaël Monfils, contre qui il mène désormais par quatre victoires à une. Les échanges furent éprouvants pour les organismes. A titre d'exemple, dans le neuvième jeu de la deuxième manche, Simon remporta un point long de 71 coups ! Les deux hommes durent puiser dans leurs réserves physiques. Simon s'en tire donc mais à quel prix : 6/4 6/4 4/6 1/6 8/6. On ne donne pas cher de ses chances de tenir la distance le surlendemain dans son huitième de finale contre Murray.

   

   

 

Bernard Tomic, qui s'était montré quelque peu arrogant en parlant à la presse de ce match face à la légende vivante Roger Federer, a dû reconnaître qu'il avait encore du travail avant de pouvoir rivaliser avec les meilleurs. Ce jeune loup aux dents longues, le chouchou du public australien, a certes beaucoup progressé depuis l'année passée, mais le quadruple lauréat de l'épreuve l'a très vite ramené sur terre : 6/4 7/6 6/1.



     


Résultats :

Djokovic bat Stepanek 6/4 6/3 7/5
Wawrinka bat Querrey 7/6 7/5 6/4
K. Anderson bat Verdasco 4/6 6/3 4/6 7/6 6/2
Berdych bat Melzer 6/3 6/2 6/2

Ferrer bat Baghdatis 6/4 6/2 6/3
Nishikori bat Donskoy 7/6 6/2 6/3
Almagro bat Janowicz 7/6 7/6 6/1
Tipsarevic bat Benneteau 3/6 6/4 2/6 6/4 6/3

Chardy bat Del Potro 6/3 6/3 6/7 3/6 6/3
Seppi bat Cilic 6/7 6/3 2/6 6/4 6/2
Simon bat Monfils 6/4 6/4 4/6 1/6 8/6
Murray bat Bernakis 6/3 6/4 7/5

Tsonga bat Kavcic 6/2 6/1 6/4
Gasquet bat Dodig 4/6 6/3 7/6 6/0
Raonic bat Kohlschreiber 7/6 6/3 6/4
Federer bat Tomic 6/4 7/6 6/1


huitièmes

Novak Djokovic a souffert pour se défaire de Wawrinka. Le Vaudois a mené 6/1 5/2 et 30/0 avant de craquer nerveusement sur sa mise en jeu au moment de se détacher dans ce match. Il n'en fallait guère plus que le n°1 mondial en profite et recolle au score. On a même pensé que la chance de Stan avait passé, mais dans la quatrième manche, Djoko commet de nouveau quelques erreurs, et Wawrinka s'enegouffre dans cette brèche pour décocher quelques revers assassins dont il a le secret. Djoko aux nerfs d'acier l'emporte mais de très peu au terme d'un cinquième set passionnant : 1/6 7/5 6/4 6/7 12/10. Wawrinka livra là un des plus beaux combats de sa carrière.

        

   

 

Nicolas Almagro n'avait jamais atteint les quarts de finale de l'Open d'Australie, stade atteint à Roland Garros en 2012. Il y parvient aux dépens du Serbe Tipsarevic, qui n'a pu terminer le match : 6/2 5/1 ab.



 

Jérémy Chardy est la belle surprise de ce tournoi 2013. Le tombeur de Del Potro ne s'est pas enflammé et il se forge une place dans le "grand huit", en dominant l'Italien Andreas Seppi qui venait de sortir Marin Cilic du tournoi: 5/7 6/3 6/2 6/2. C'est la toute première fois de sa carrière que Chardy arrive en quart de finale d'un Grand Chelem. Il est également certain d'intégrer le top 25 à l'issue de l'Open d'Australie, et d'atteindre ainsi son meilleur classement. Pas mal donc pour ce joueur qui restait sur trois défaites au premier tour lors des éditions précédentes.

   

 

On le savait, Gilles Simon ne serait pas frais au moment d'affronter le redoutable Andy Murray. Le Birtannique n'en a fait qu'une bouchée, dans un match pour le moins ennuyant malheureusement : 6/3 6/1 6/3.



 

Dans le duel entre les deux meilleurs Français du moment, Jo-Wilfried Tsonga s'est imposé en patron, ne laissant pas à Richard Gasquet le temps de respirer : 6/4 3/6 6/3 6/2. Avec cette première victoire sur un top 10 depuis mai 2012 (Del Potro à Rome), le Manceau atteint les quarts de finale de ce tournoi pour la quatrième fois, ce qui est un record de France. 

   



 

Roger Federer s'est montré solide pour passer l'obstacle canadien Milos Raonic, et son grand service.  Le score est quasiment le même que celui que le Suisse avait obtenu au tour précédent face à Tomic : 6/4 7/6 6/2. Il poursuit donc cette invraisemblable série en portant à 35 son nombre de quarts de finale consécutifs en Grand Chelem.



       


Résultats :

Djokovic bat Wawrinka 1/6 7/5 6/4 6/7 12/10
Berdych bat K. Anderson 6/3 6/2 7/6
Ferrer bat Nishikori 6/2 6/1 6/4
Almagro bat Tipsarevic 6/2 5/1 ab.

Chardy bat Seppi 5/7 6/3 6/2 6/2
Murray bat Simon 6/3 6/1 6/3
Tsonga bat Gasquet 6/4 3/6 6/3 6/2
Federer bat Raonic 6/4 7/6 6/2


quarts

Djokovic n'a pas tremblé face au Tchèque Berdych, qui n'avait pas cédé le moindre set depuis le début du tournoi. Le n°1 mondial se qualifie pour sa onzième demi-finale de suite en Grand Chelem : 6/1 4/6 6/1 6/4.

     

   
 


Ce match, Almagro le tenait. Lui qui restait sur 12 défaites face à son compatriote David Ferrer, pour une fois dominait nettement les débats : les portes des demi-finales qu'il n'a jamais pu franchir dans un tournoi de cette importance, enfin semblaient lui être ouvertes. Almagro servit pour le match à trois reprises, à 5/4 dans le troisième set, puis dans le quatrième à 5/4 puis à 6/5. Mais le "pou" s'est une fois de plus sorti de cette délicate situation pour crucifier les derniers espoirs d'Almagro dans un cinquième set à sens unique : 4/6 4/6 7/5 7/6 6/2.

   



 

Jérémy Chardy n'a pas pu enrayer la mécanique bien huilée d'Andy Murray : 6/4 6/1 6/2.

   



 

Match compliqué cette fois pour Federer. Le n°2 mondial a été malmené par un Jo Tsonga très agressif, qui l'a bousculé sur ses mises en jeu. Entraîné par le Français dans un cinquième set, Rodgeur a su faire la différence : 7/6 4/6 7/6 3/6 6/3.

       

   

   


Résultats
Djokovic bat Berdych 6/1 4/6 6/1 6/4
Ferrer bat Almagro 4/6 4/6 7/5 7/6 6/2
Murray bat Chardy 6/4 6/1 6/2
Federer bat Tsonga 7/6 4/6 7/6 3/6 6/3
retour en haut de page


demis 

Djokovic surclasse Ferrer dans la première demi-finale. Le Valencien n'a pas existé devant le n°1 mondial qui a bouclé la rencontre en moins de 90 minutes : 6/2 6/2 6/1. Nole va pouvoir se reposer 48 heures avant d'aller défendre son titre.





 

Andy Murray a eu le dernier mot face à Federer, qu'il bat pour la première fois en Grand Chelem. Le Suisse a commis trop d'erreurs tactiques, comme ces amorties qui ne furent jamais décisives. Mais il a su entretenir le suspense en emmenant Murray dans un cinquième set après que l'Ecossais ait servi pour le match dans le quatrième : 6/4 6/7 6/3 6/7 6/2.



   




Résultats
Djokovic bat Ferrer 6/2 6/2 6/1
Murray bat Federer 6/4 6/7 6/3 6/7 6/2


finale
arbitrée par John Blom


Ce sera donc la revanche de la finale 2011. Les deux hommes s'étaient également affrontés en demi-finale en 2012.



Les deux joueurs commettent beaucoup de fautes, mais c'est bien Murray, plus entreprenant que Djokovic, qui prend le meilleur départ, s'adjugeant le tie-break de la première manche. Djoko égalise en remportant le tie-break de la manche n°2. Puis il réussit le premier break de ce match après 2h50 de jeu à 4/3 dans la troisième manche. L'Ecossais ne reviendra plus dans ce match : 6/7 7/6 6/3 6/2.

   

   

       

Djokovic s'adjuge un quatrième titre en Australie, record de Federer et Agassi (qui lui remettra la coupe Norman Brooks) égalé, mais il devient le seul à l'avoir remporté trois saisons de suite. Quant à Murray, le voici qui s'incline pour la troisième fois en finale ici sans jamais s'être imposé, ce qui là aussi est inédit dans l'ère open.






Résultats
Djokovic bat Murray 6/7 7/6 6/3 6/2

 
Autres résultats
 
Victoria Azarenka avait elle aussi conservé son titre, en dominant la Chinoise Li Na en finale.

    
 
 
L'Australien Nick Kyrgios s'impose chez les plus jeunes.