© 2017 Chron'open
Open d'Australie 2004
- du 19 janvier au 1er février 2004 -



tournée préparatoire
Adélaïde Chennai Doha Auckland Sydney




Absent : Moya
 
Si Federer s'impose dans cette première grosse échéance de la saison, le champion de Wimbledon est assuré de devenir le nouveau n°1 mondial. Andy Roddick, qui avait remporté l'US Open il y a quatre mois, et Andre Agassi le tenant du titre seront ses plus dangereux concurrents.
 

 

 

Têtes de série (TS)
1 Andy Roddick 5 Guillermo Coria 9 Sébastien Grosjean 13 Paradorn Srichaphan
2 Roger Federer 6 Rainer Schüttler 10 Goran Ivanisevic 14 Jiri Novak
3 Juan Carlos Ferrero 7 Carlos Moya (forfait) 11 Tommy Haas 15 Lleyton Hewitt
4 Andre Agassi 8 David Nalbandian 12 Nicolas Massu 16 Sjeng Schalken

17 Martin Verkerk 21 Mardy Fish 25 Jonas Björkman 29 Vincent Spadea
18 Younes El Aynaoui 22 Agustin Calleri 26 Albert Costa 30 Arnaud Clément
19 Gustavo Kuerten 23 Felix Mantilla 27 Taylor Dent 31 Wayne Ferreira
20 Tommy Robredo 24 Max Mirnyi 28 Feliciano Lopez 32 Robby Ginepri



 
 
premier tour        deuxième tour        troisième tour
 


premier tour

Richard Gasquet est cueilli à froid par un jeune Allemand de 20 ans, issu des qualifications, Florian Mayer, 219ème mondial, qui le bat en trois petits sets : 7/5 6/4 6/3.
 


Robin Söderling, 19 ans, 57ème mondial, terrasse le finaliste 2003, Rainer Schuettler, qui avait pourtant enlevé les deux premières manches : 4/6 4/6 7/5 6/3 6/4.

    
 

Felix Mantilla, TS n°23, est battu par Thierry Ascione : 7/5 6/1 7/6.




Ca rigole aussi pour Cyril Saulnier dans le camp français. Il se défait de Guillermo Coria, légèrement blessé : 7/6 6/2 6/4.
    
 


deuxième tour
 
Olivier Patience, sorti des qualif', venge Arnaud Clément en dominant le Russe Nikolay Davydenko : 7/6 6/7 6/3 6/2.

    


 
Mario Ancic a besoin de 4 heures et 13 minutes pour venir à bout d'Alex Corretja : 6/4 1/6 6/3 6/7 7/5.

 
 
 
Résultats :
 
Roddick bat Ulihrach 6/2 6/2 6/3
T. Dent bat Chela 3/6 6/4 4/6 7/6 7/5
Melzer bat G. Blanco 6/3 6/4 6/3
Schalken bat Ferrer 6/3 6/2 5/7 6/1

Safin bat Nieminen 7/6 6/4 4/6 6/4
T. Martin bat Karlovic 7/6 7/6 7/6
Patience bat Davydenko 7/6 6/7 6/3 6/2
Blake bat N. Lapentti 6/3 7/6 2/6 6/1

Agassi bat Berdych 6/0 6/2 6/4
Enqvist bat Beck 7/5 4/6 6/3 6/4
Kuerten bat Ljubicic 7/5 6/7 6/4 6/3
Srichaphan bat Golmard 6/3 ab.

Grosjean bat Gambill 6/4 6/3 6/2
Hrbaty bat Gaudio 6/1 7/5 6/0
Ginepri bat Guccione 6/4 6/3 6/3
Escudé bat Söderling 6/3 7/6 6/4
Arazi bat Saulnier 3/6 6/1 6/2 ab.
A. Costa bat Arthurs 6/7 7/5 4/6 6/4 8/6
Ancic bat Corretja 6/4 1/6 6/3 6/7 7/5
Philippoussis bat Santoro 4/6 6/3 6/4 6/2

Novak bat Vacek 6/2 7/6 6/4
Pavel bat Weiner 6/4 6/4 6/2
J. Johansson bat A. Martin 7/6 6/3 7/5
Ferrero bat Volandri 6/4 7/6 7/5

Nalbandian bat F. Mayer 6/1 6/0 6/3
Ferreira bat D. Sanchez 2/6 6/3 6/4 6/4
Cañas bat Calleri 6/1 4/6 2/6 7/6 6/4
Henman bat Stepanek 6/2 4/6 6/3 6/0

L. Hewitt bat Kucera 1/6 6/1 6/4 6/1
Nadal bat Ascione 6/4 3/6 7/5 6/1
Reid bat Sargsian 6/3 6/4 4/6 6/7 6/4
Federer bat Morrison 6/2 6/3 6/4


troisième tour

Marat Safin le Russe est sérieusement accroché. Todd Martin, qui va sur ses 34 printemps, lui arrache deux manches : 7/5 1/6 4/6 6/0 7/5.

    

 

Agassi va bien. Il se défait très facilement du Suédois Thomas Enqvist : 6/0 6/3 6/3.

    


Grosjean réussit une belle performance en faisant tomber le Slovaque Dominik Hrbaty, qui était tout simplement invaincu depuis le début de l'année, auréolé de deux titres, à Adelaïde et Auckland ! Hrbaty avait le match bien en main, puisqu'il mena 6/2 4/2, avant de s'écrouler :  2/6 6/4 6/1 6/3.
    


Guillermo Cañas se défait de Tim Henman au terme d'une rencontre époustouflante, longue de 4 heures et 51 minutes : 6/7 5/7 7/6 7/5 9/7. Ce sera le match le plus long de cette quinzainte australienne. L'Anglais avait mené 4/1 dans la dernière manche.

    

 

Match épique entre Rafael Nadal et Lleyton Hewitt; Le jeune espagnol, 17 ans, s'incline en trois sets, mais ce fut plus serré que le score le laisse supposer : 7/6 7/6 6/2.

    
 
    



Résultats :

Roddick bat T. Dent 6/2 6/0 6/2
Schalken bat Melzer 7/6 6/4 6/1
Safin bat T. Martin 7/5 1/6 4/6 6/0 7/5
Blake bat Patience 6/1 6/3 6/2

Agassi bat Enqvist 6/0 6/3 6/3
Srichaphan bat Kuerten 6/3 7/5 6/4
Grosjean bat Hrbaty 2/6 6/4 6/1 6/3
Ginepri bat Escudé 6/2 6/3 6/4

Arazi bat A. Costa 2/6 7/6 6/2 6/1
Philippoussis bat Ancic 6/4 7/6 6/2
Pavel bat Novak 4/6 3/6 7/5 7/6 6/4
Ferrero bat J. Johansson 6/1 7/6 6/7 6/4

Nalbandian bat Ferreira 6/2 6/4 7/5
Cañas bat Henman 6/7 5/7 7/6 7/5 9/7
L. Hewitt bat Nadal 7/6 7/6 6/2
Federer bat Reid 6/3 6/0 6/1  


huitièmes

Marat Safin se sort des griffes de l'Américain James Blake, qui a beaucoup progressé depuis l'année dernière. A 4/3 Safin dans la quatrième manche, sur le service de Blake, le Russe réussit à lober victorieusement son adversaire alors que la raquette lui avait explosé dans les mains au dernier impact ! Ce fut un point aussi spectaculaire que crucial, puisque derrière, Safin a remporté le match sur sa mise en jeu : 7/6 6/3 6/7 6/3.

    
 
    


Mark Philippoussis est mis sous l'éteignoir par le trentenaire qu'on n'attendait plus, Hicham Arazi : 6/2 6/2 6/4.

    

 
Lleyton Hewitt affiche une grande forme et mène largement dans ses face à face avec Roger Federer (8 victoires pour 2 défaites). Mais là, à Melbourne, le Suisse mange tout sur son passage : 4/6 6/3 6/0 6/4. L'Australien lui prend un set, le premier que Federer laisse d'ailleurs échapper. Avec la défaite de Hewitt qui s'ajoute à celle de Philippoussis, c'est une bien triste journée sur le plan comptable que cet Australian Day pour les joueurs locaux.

    
 
    



Résultats :

Roddick bat Schalken 6/1 6/2 6/3
Safin bat Blake 7/6 6/3 6/7 6/3
Agassi bat Srichaphan 7/6 6/3 6/4
Grosjean bat Ginepri 6/4 3/6 6/4 6/1

Arazi bat Philippoussis 6/2 6/2 6/4
Ferrero bat Pavel 6/4 3/6 6/3 6/2
Nalbandian bat Cañas 6/4 6/2 6/1
Federer bat L. Hewitt 4/6 6/3 6/0 6/4   


quarts

Andy Roddick ne trouve pas comment mater le Russe Marat Safin, qui s'impose en cinq sets le jour de ses 24 ans : 2/6 6/3 7/5 6/7 6/4. Quant à Roddick, il sait désormais que sa place de numéro 1 mondial va lui échapper, et qu'elle se joue désormais entre Federer et Ferrero.

    

 

Opposé à Agassi, Sébastien Grosjean blessé à la cuisse doit renoncer à défendre ses chances. Il abandonne à 6/2 2/0 et s'en explique : "C'est à 3/0 au premiers set que j'ai ressenti une douleur en bout de course. J'ai donc préféré arrêter. C'est déjà dur de jouer Agassi, alors sur une jambe ..."

    

 

Hicham Arazi est vaincu 6/1 7/6 7/6 par l'Espagnol Juan Carlos Ferrero, qui a donc déjà réussi son tournoi, vu les circonstances dans lesquelles il a jeté ses forces dans la bataille : sept défaites consécutives avant d'aborder le tournoi, et une douleur à l'adducteur droit.

    
 
    
 

Hewitt écarté, Federer doit se mesurer à une autre de ses bêtes noires, David Nalbandian, qui l'a dominé cinq fois en six oppositions. Le Suisse avait enfin réussi à battre Nalbandian lors du dernier Masters à Houston. Il récidive, même si encore cette fois-ci ce ne fut pas facile : 7/5 6/4 5/7 6/3.

    
 

 


Résultats
Safin bat Roddick 2/6 6/3 7/5 6/7 6/4
Agassi bat Grosjean 6/2 2/0 ab.
Ferrero bat Arazi 6/1 7/6 7/6
Federer bat Nalbandian 7/5 6/4 5/7 6/3     
retour en haut de page


demis 

Marat Safin donne la leçon à Andre Agassi, et notamment au niveau du service : 33 aces sortent de la raquette du Russe, qui bat donc son record personnel. Mais la rencontre fut très serrée et des plus indécises : 7/6 7/6 5/7 1/6 6/3. La défaite d'Agassi marque la fin d'une fabuleuse série d'invincibilité sur le Rebound Ace : 26 succès consécutifs entre 1999 et 2004, un record dans l'ère open. En effet, Agassi avait remporté les éditions 2000, 2001 et 2003, sans avoir disputé celle de 2002. Il a chuté à une unité du record de tous les temps, détenu par Roy Emerson.



En dominant un Ferrero amoindri par une douleur aux adducteurs : 6/4 6/1 6/4, Federer s'assure de devenir le n°1 mondial au sortir de l'Open d'Australie. Il est le premier joueur suisse à tenir le sommet de la hiérarchie.





Résultats
Safin bat Agassi 7/6 7/6 5/7 1/6 6/3
Federer bat Ferrero 6/4 6/1 6/4      


finale
arbitrée par Mike Morrissey


Avant d'entamer la finale, Safin a déjà encaissé 129 jeux pour 27 manches. C'est tout bonnement le record absolu du nombre de jeux laissés en chemin par le finaliste d'un tournoi majeur. Un record qui en dit long sur l'état de fraîcheur du Russe au moment de se mesurer au nouveau n°1 mondial !

Federer joue sa partition avec une virtuosité qui rappelle celle de Sampras, mais en mieux ! Il gagne avec une facilité déconcertante son deuxième titre du Grand Chelem : 7/6 6/4 6/2.
 
    

Safin vaincu garde le sourire et de nombreux motifs de satisfaction : "Je suis heureux. Il faut être réaliste. C'est formidable pour moi. Je n'aurais jamais pensé arriver en finale. Et puis je n'ai pas perdu contre un zozo, mais contre le numéro un mondial, excusez-moi de le rappeler".

    
 


Les derniers mots seront pour le héros triomphant de cette quinzaine : "Je ne vais tout de même pas m'encenser moi-même. Mais je crois que j'ai un jeu naturel. Quand je suis sur le court, je vis le jeu. Quand le gars va taper la balle, je vois ce qu'il va faire, les angles, les effets. Je le sens. Et ce qui est important, c'est que j'ai la sensation de pouvoir élever le niveau de mon jeu si c'est nécessaire".

Roger Federer remporte son premier Open d'Australie. Il bat en finale un Marat Safin, qui revient fort, après avoir gringolé au classement ces derniers mois  suite à une blessure. Federer est le 23ème numéro 1 mondial depuis 1973, et tout cela sans coach, s'il vous plaît !
 

Résultats
Federer bat Safin 7/6 6/4 6/2  

 
Autres résultats
 
Justine Henin remporte son premier Open d'Australie elle aussi. Et elle conserve sa place de numéro 1 mondiale que voulait lui ravir sa compatriote Kim Clijsters, finaliste malheureuse.




Cocorico ! Fabrice Santoro et Michaël Llodra conservent leur titre après avoir vaincu les frères Bryan. C'était leur troisième finale consécutive dans le tournoi australien, exploit que Newcombe et Roche étaient les derniers avant eux à avboir réussi, entre 1965 et 1967 !

 



Un autre cocorico avec deux autres Français dans une finale, celle du simple messieurs juniors ! Gaël Monfils domine son pote Josselyn Ouanna.