© 2017 Chron'open
Anecdotes

Une sélection de quelques anecdotes et curiosités statistiques du tennis.

ROLAND GARROS     US OPEN     OPEN D'AUSTRALIE

SERVICE     NAISSANCE




     ROLAND GARROS

A Roland Garros, dans les années 1980 (1980-1989), une seule finale s'est jouée sans Suédois, celle de 1984 entre McEnroe et Lendl. Un pays aussi souvent représenté en finale pendant 10 ans, c'est un phénomène unique dans l'ère open. La finale 1984 était aussi la seule dans cette période qui avait opposé les têtes de série 1 et 2 (numéro de tête de série indiqué entre parenthèses).

1980    Borg (1) bat Gerulaitis (5)
1981    Borg (1) bat Lendl (5)
1982    Wilander bat Vilas (3)
1983    Noah (6) bat Wilander (5)
1984    Lendl (2) bat McEnroe (1)
1985    Wilander (4) bat Lendl (1)
1986    Lendl (1) bat Pernfors
1987    Lendl (1) bat Wilander (4)
1988    Wilander (3) bat Leconte (11)
1989    Chang (15) bat Edberg (3)

Il faudra attendre 2000 pour revoir un Suédois en finale (Magnus Norman).
Il faudra attendre 2006 pour revoir les deux premières têtes de série disputer la finale, ce qui sera une constante sur la période 2006-2008, Nadal battant Federer à chaque fois. 

1990    Gomez (4) bat Agassi (3)
1991    Courier (9) bat Agassi (4)
1992    Courier (1) bat Korda (7)
1993    Bruguera (10) bat Courier (2)
1994    Bruguera (6) bat Bearasategui
1995    Muster (5) bat Chang (6)
1996    Kafelnikov (6) bat Stich (15)
1997    Kuerten bat Bruguera (16)
1998    Moya (12) bat Corretja (14)
1999    Agassi (13) bat Medvedev
2000    Kuerten (5) bat Norman (3)
2001    Kuerten (1) bat Corretja (13)
2002    Costa (20) bat Ferrero (11)
2003    Ferrero (3) bat Verkerk
2004    Gaudio bat Coria (3)
2005    Nadal (4) bat Puerta
2006    Nadal (2) bat Federer (1)

Pendant neuf éditions consécutives, de 2002 à 2010, le tournoi de Roland-Garros a échappé à la tête de série n°1, ce qui constitue un record dans les Grands Chelems.

Dans l'ère open, Roland Garros est le seul tournoi du Grand Chelem où en finale un joueur a pu mener deux manches à zéro sans remporter le titre. Et c'est arrivé à quatre reprises : 1974, 1984, 1999 et 2004.


 



     US OPEN

Depuis 1978, tous les vainqueurs de l'US Open ont été un jour ou l'autre numéro 1 mondial. 1978 coïncide avec la première édition disputée à Flushing Meadow. Juan Martin Del Potro, Andy Murray et Marin Cilic font exception mais leur carrière n'est pas terminée ...

Jimmy Connors (titré en 1978, 1982 et 1983), n°1 en 1974
John McEnroe (titré en 1979, 1980, 1981 et 1984), n°1 en 1980
Ivan Lendl (titré en 1985, 1986 et 1987), n°1 en 1983
Mats Wilander (titré en 1988), n°1 en 1988
Boris Becker (titré en 1989), n°1 en 1991
Pete Sampras (titré en 1990, 1993, 1995, 1996 et 2002), n°1 en 1993
Stefan Edberg (titré en 1991 et 1992), n°1 en 1990
Andre Agassi (titré en 1994 et 1999), n°1 en 1995
Patrick Rafter (titré en 1997 et 1998), n°1 en 1999
Marat Safin (titré en 2000), n°1 en 2000
Lleyton Hewitt (titré en 2001), n°1 en 2001
Andy Roddick (titré en 2003), n°1 en 2003
Roger Federer (titré en 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008), n°1 en 2004
Juan Martin Del Potro (titré en 2009)
Rafael Nadal (titré en 2010 et 2013), n°1 en 2008
Novak Djokovic (titré en 2011 et 2015), n°1 en 2011
Andy Murray (titré en 2012)
Marin Cilic (titré en 2014)




A titre de comparaison, Roland Garros et l'Australie affichent respectivement 29 et 28 lauréats de cette qualité sur la même période 1978-2015, soit un rapport de 76% pour Roland Garros, 74% pour l'Australie. A Wimbledon, le rapport est plus important : 31 lauréats, soit près de 82 %.



     OPEN D'AUSTRALIE

Dans l'ère open, il a fallu attendre 1983 pour voir un joueur européen s'imposer en Australie. Mais l'inédit a alors pris la forme d'une tradition, puisque pendant huit éditions de suite entre 1983 et 1991 seuls des Européens ont été titrés à Melbourne !

Wilander en 1983, 1984 et 1988
Edberg en 1985 et 1987
Lendl en 1989 et 1990
Becker en 1991


SERVICE

Seules trois nations se partagent les meilleurs serveurs de tous les temps.

     

Dans toute l'ère open, seuls six joueurs ont dépassé la barre des 1000 aces en une seule saison : trois Américains : Sampras, Roddick et Isner, deux Croates : Ivanisevic et Karlovic, et un Canadien d'origine monténégrine : Raonic. On peut même réduite à deux nations si on considère le pays de naissance (la Yougoslavie pour trois d'entre eux).

 


NAISSANCES

Les trois plus grands joueurs de tous les temps - Roger Federer, Pete Sampras et Rod Laver - sont tous les trois nés entre le 8 et le 12 août !

Laver : 9 août 1938
Sampras : 12 août 1972
Federer : 8 août 1981

Il fait bon être du signe du lion pour faire carrière dans le tennis !


Autre constat du même ordre, les deux plus grands joueurs sur terre battue, Björn Borg et Rafael Nadal sont nés début juin, et fêtent donc leur anniversaire pendant Roland Garros !

Borg : 6 juin 1956
Nadal : 3 juin 1986